RDC : Constant Mutamba et Crispin Mbadu lancent l’opération de récupération des patrimoines privés de l’État

Le Ministre d’État, Ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba, a échangé ce mardi 09 juillet, dans son cabinet, avec le Ministre de l’urbanisme et habitat. Crispin Mbadu est venu annoncer à son collègue de la justice le lancement de l’opération de récupération des biens privés de l’État, spoliés par certaines personnes. Il a par ailleurs, à travers cette visite, sollicité l’implication du Ministre de d’État, Ministre de la justice, en vue de restituer les biens spoliés à l’État.

 

 » L’objet de ma visite auprès de son Excellence, Monsieur le Ministre d’État, Ministre de la justice, est de lancer une opération de récupération des biens de l’État et d’assainir le secteur de l’urbanisme et habitat, donc les biens du domaine privé de l’État comprenant notamment les maisons qui sont aujourd’hui spoliées par les spoliateurs, alors qu’à la troisième réunion du conseil des ministres, dans sa communication, son Excellence, Monsieur le Président de la République nous a donné un certain nombre d’instructions, notamment de la mise en place d’un cadre de concertation pour répertorier et récupérer les biens du domaine privé de l’État. Donc, je suis venu voir mon collègue justement pour concrétiser et matérialiser les instructions du Chef de l’État  » a dit le Ministre de l’urbanisme et habitat, qui, par la même occasion, a précisé le délai dans lequel cette opération va commencer.

 

« A dater de ce jour, nous allons ensemble lancer l’opération de récupération du patrimoine privé de l’État, donc les maisons, les immeubles, les emprises qui ont été spoliés. Il faut que l’autorité de l’Etat soit restaurée et rétablie dans le secteur de l’urbanisme et de l’habitat », a – t – il martelé, d’un ton ferme.

 

Bien avant le conseil des ministres du vendredi dernier, le Ministre de l’urbanisme et habitat avait dépêché une mission de prospection le long du fleuve Congo à Kinshasa et des dénonciations ont été faites sur l’existence des constructions anarchiques dans cet Espace.

 

  1. La rédaction