Accompagnement de la décentralisation par l’Assemblée Nationale : Joseph Bangakya et une délégation du REPAD reçus par le Président Vital Kamerhe

 

Un nouveau réseau des parlementaires vient de voir le jour. Il s’agit du Réseau Parlementaire d’Accompagnement de la Décentralisation et de Déconcentration. Composé notamment des élus, anciens ministres en charge de la décentralisation, anciens Gouverneurs de province de province, anciens ministres provinciaux et autorités coutumières, ce réseau a comme objectif de s’assurer de la mise en oeuvre effective et efficace du processus de décentralisation en République Démocratique du Congo.

 

C’est le Président de ce réseau, le député national Joseph BANGAKYA, qui l’a annoncé au Président de l’Assemblée Nationale, le Professeur Vital Kamerhe, au cours d’un entretien, le 1er juillet 2024, au Palais du peuple.

À la tête d’une forte délégation, l’honorable Joseph Bangakya est venu, comme l’exige le règlement intérieur de la chambre basse, informer le Président de l’Assemblée Nationale de l’existence de ce réseau créé pour être un laboratoire d’idées et de propositions en matière de la décentralisation. Il motive cette initiative par les disparités qui bloquent la mise en oeuvre effective de cette démarche constitutionnelle, qui vise notamment à rapprocher les gouvernants des gouvernés en vue du développement à la base.

 

« Les Honorables Députés sont convaincus que le développement de notre pays passe par le développement des provinces et des ETD. Le Réseau Parlementaire d’Accompagnement de la Décentralisation, RE.P.A.D en sigle, permettra à l’Assemblée Nationale un accompagnement pour la mise en œuvre effective et optimale de la Décentralisation, ainsi qu’une gouvernance efficiente des Entités Territoriales Décentralisées, pour qu’enfin le processus soit volontariste et vertueux. C’est la seule solution au développement de notre immense pays et pour la restauration de l’autorité de l’Etat, doublée par des services publics efficaces partout sur le territoire national. », a fait savoir le député national Joseph Bangakya.

 

D’après l’élu de Rungu et ancien Vice-Gouverneur de l’ex-Province Orientale, il était plus qu’important de mettre en place ce réseau au sein de l’institution habilitée à contrôler la gestion de l’exécutif.

 

« On a constaté, aujourd’hui, que les problèmes que la décentralisation était appelée à résoudre restent d’actualité. Environ 19 matières sensées être traitées au niveau provincial sont traitées au niveau national au détriment des provinces décentralisées. La rétrocession ne se fait pas correctement ou est inexistante à certains niveaux. Les entités décentralisées ne bénéficient pas des avantages prescrits par la loi fondamentale. », a souligné le député national Joseph Bangakya.

 

Pour sa part, le Président de l’Assemblée Nationale, le Professeur Vital Kamerhe a salué la création de ce réseau. Il a rappelé que sa vision à la tête de la chambre basse du parlement est de proposer des solutions durables aux différents défis du développement de la RDC.

 

« Ces genres d’initiative sont louables car en tant qu’Assemblée Nationale, on a besoin d’un think tank dans tous les domaines afin d’apporter des solutions aux attentes de la population. », s’est félicité le speaker de la chambre basse du Parlement.

 

Il est à noter que ce réseau est composé notamment des élus, anciens Ministres en charge de la décentralisation, anciens Gouverneurs de Provinces, anciens Ministres provinciaux et autorités coutumières.

 

JR MOKOLO/CellCom Ass.Nat.