RDC : Congo Airways en voie de perdre son certificat d’exploitation, alerte JP Bemba, VPM en charge des Transports

La compagnie publique de transport aérien, Congo Airways, est en très grande difficulté. Elle est pratiquement clouée au sol depuis un bout de temps, par manque d’avions lui appartenant et devant assurer l’exploitation aérienne. Une situation qui préoccupe le nouveau vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba qui, au cours du dernier Conseil des ministres du Gouvernement de la République, a fait le point sur la nécessité pour l’Executif national de « financer la mise en œuvre du plan d’urgence de relance des activités de Congo Airways », conformément à l’instruction du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

 

« En effet, les fonds nécessaires prévus pour permettre à cette compagnie nationale de renforcer sa capacité opérationnelle n’ayant pas encore été libérés, Congo Airways n’exploite qu’un seul aéronef en leasing, dont le contrat expire dans les jours qui viennent », selon le compte-rendu présenté par le porte-parole du Gouvernement, à l’issue du Conseil des Ministres.

 

Au regard de cette situation, Congo Airways court le risque de perdre son certificat de transporteur aérien et son agrément, si au 16 septembre 2024, « elle ne dispose pas d’un appareil opérationnel immatriculé en République Démocratique du Congo », a averti le numéro du ministère des transports dont le souci est de sauver la compagnie nationale Congo Airways.

 

« Des mesures urgentes relatives notamment à la mise à disposition des fonds et la gestion des différents contentieux devraient être préconisées », a précisé le porte-parole du Gouvernement.

 

Comme on le voit, si aucune action urgente n’est menée par le Gouvernement central, Congo Airways va disparaitre comme avait disparu Les Lignes Aériennes Congolaises (LAC), la compagnie aérienne nationale créé par le régime AFDL, sous les cendres de Air-Zaïre, l’emblématique société nationale de transport aérien qui avait fait la pluie et le beau temps, pendant la 2ème République.

 

JR MOKOLO