Nord-Kivu : Dodo Kamba, archevêque supérieur de CUR, séjourne à Goma pour une mission bien précise

L’Archevêque supérieur Dodo Kamba Israël, Représentant Légal des Communautés unies du de Réveil -CUR- est arrivée dans la ville de Goma, en province du Nord-Kivu, jeudi 27 juin 024. Son deplacement a un but d’abord social en faveur des victimes de la guerre qui sevitDans ce coin du pays.

A sa descente d’avion, il a été accueillis par des centaines des fidèles des Communautés unies du reveil à qui il a délivré un message de consolation, de réconfort à la population et d’esperance pour le rétablissement de la paix .

Le jour suivant, le vendredi 28 juin, à 8h, il a été reçu par le gouverneur de la province de Goma, le general Cirimwami Peter, pour qui il a prier après l’avoir encourager dans les efforts qu’il fournit.

Le gouverneur militaire de province n’a pas caché sa satisfaction, lui demandant de continuer à intercéder pour lui et la population du Nord-Kivu.

“Il nous a apportés un message de satisfaction, parce que nous sommes dans une province menacée par la guerre. Lorsque les hommes de Dieu viennent nous voir, c’est parce que nous voulons que Dieu soit au contrôle de tout. Et nous voulons que les serviteurs de Dieu continuent à intercéder pour nous et pour toute la province, pour que la paix revienne. Et le président de la République a promis de rétablir la culture de son peuple pour que tous les déplacés retournent chez eux. Et nous ne pouvons pas y réussir sans la main de Dieu. C’est pour cela, nous avons besoin de leur message pour la compassion de toute la population”, a déclaré le gouverneur.

De son côté, Dodo kamba a preciser le cadre de sa visite. “Notre passage était d’abord, réconforter la position et encourager le travail que fait Son Excellence Monsieur le gouverneur. Et aussi nous enquérir de certaines réalités. Surtout que nous savons que c’est lui qui applique la politique du Chef de l’État dans cette province. Et nos regards sont tournés vers lui et sa population ici. Surtout que c’est la partie de la République la plus visée par nos adversaires. M “.

Et d’ajouter : “Donc, notre passe ici, ce n’edt pas pour l’évangile, mais aussi voir le gouverneur, voir ce qu’il fait, l’encourager et prier pour lui. Et aussi savoir ce que nous pouvons apporter sur le plan spirituel dans les jours à venir au travers de nos provinces”.

Puis: “Nous disons à la population du Nord-Kivu que nous avons tous le devoir de soutenir la vision du Chef de l’État au travers de son représentant ici, qui, au jour le jour, court le risque de sa vie. Et nous devons lui porter, nous chrétiens d’abord, par nos prières, et encourager ses actions en même temps. Nous sommes les plus heureux aujourd’hui, de voir sa générosité et sa considération pour les hommes de Dieu.”