RDC-Découverte : Frida Mujula Beya, femme journaliste au parcours pluraliste en Afrique Centrale

Cette jeune femme d’Afrique Centrale fait la fierté de la presse par sa prestation sur Terrain. Déjà, en 2019, elle fut nommée dans le top 100 « meilleur reporter Africain de la campagne électorale du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tsholombo par Mediaplus sous l’égide de son président Me Patrick Mbala».

 

Frida Mujula est conseillère en communication et attachée de presse des plusieurs personnalités et autres entreprises publiques et privées. C’est dans ce cadre qu’elle a travaillé à la presse présidentielle de 2019 à 2021.

Très intelligente, souriante, simple et douce d’esprit, Frida Mujula Beya est réputée être une femme travailleuse, compétente qui adore le terrain.

 

FridaCoeur Mujula est une fille sociale de nature. Une brave jeune journaliste déterminée à faire mieux. Elle aime son travail et, elle est toujours sur terrain et prête à servir la rédaction et son pays.

 

Dynamique et percutante, FridaCoeur Mujula, grâce à son expérience avérée, elle s’est affirmée comme professionnelle de medias, capable de collecter, traiter et diffuser seule toutes les informations politico-parlementaires.

 

Cependant, le journalisme est une vocation pour elle. Dès sa petite jeunesse, elle s’exerçait à présenter le journal parlé et télévisé, et de fois, elle faisait l’exercice de speakerine à la télévision. Partout au quartier, ses admirateurs ne manquaient de la designer comme jeune journaliste. Avec un talent inné, à 14 ans, Frida Mujula était invitée dans presque toutes les fetes d’anniversaire et de mariage non seulement comme participante mais comme maître de cérémonie. Grâce à ce métier, elle a fait le tour du monde et connait bien son pays.

 

Avec sa maîtrise du secteur médiatique, Frida Mujula présente des émissions de débat ou d’entretien sur l’actualité politique avec différentes personnalités du pays, d’Afrique et du Monde, en français, Lingala, Tshiluba et Swahili.

 

Soucieux de l’amélioration des conditions de travail des journalistes, cette femme de fer a toujours plaider pour la refondation de la presse congolaise. C’est ici, elle salue l’implication du Président de la République Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa participation active au différents Congrès de la presse.

 

Pour Frida Mujula, l’UNPC étant, une structure pilote de toutes organisations professionnelles des medias du Congo devra obtenir les installations digne pour qu’elle joue son rôle fédérateur des médias congolais.

 

Thierry Kasongo