RDC : Autour du Président Vital Kamerhe, le bureau de l’Assemblée nationale a évalué la session ordinaire de mars 2024

Les membres du bureau de l’Assemblée nationale se sont réunis, ce mercredi 19 juin 2024 autour du président Vital Kamerhe pour faire le point sur le déroulement de la session ordinaire de mars 2024 dont la clôture était intervenue le 15 juin dernier.

Et c’est un bilan satisfaisant que le Rapporteur de la chambre basse du Parlement, Jacques Djoli Eseng’Ekeli, a établi de cette session constitutionnelle, en dépit de sa très courte durée. Cela dans son compte-rendu fait à la presse, à l’issue de ladite réunion.

« Nous sommes heureux qu’en moins de 15 jours d’avoir abattu un travail de plus ou moins 3 mois.
Nous avons d’abord pû mettre en place les groupes parlementaires qui sont des unités politiques du fonctionnement de l’Assemblée. On en a pratiquement 21. Et ces groupes parlementaires vont nous permettre de mettre en place les 10 Commissions thématiques et le comité des sages.
Et le bureau a pû faire adopter le budget de l’Assemblée nationale qui, conformément à notre Règlement d’Ordre Intérieur, doit être voté par la plénière à la session de mars. Ce qui a été fait. Donc, pour le budget 2025, l’Assemblée nationale est prête et va envoyer ses prévisions au Gouvernement pour la mise en commun », a-t-il indiqué.

Et un autre point important à mettre à l’actif du bureau de la chambre basse du Parlement, dirigé par Vital Kamerhe, c’est avoir réussi en un temps record à investir la nouvelle équipe gouvernementale issue des dernières élections générales. Et à en croire son Porte-parole, Jacques Djoli, l’Assemblée nationale va suivre l’exécution du programme d’actions du Gouvernement Suminwa, pour s’assurer que les attentes de la population congolaise soient pris en compte par l’Exécutif national.

« (….) Nous nous félicitons et nous félicitons le Gouvernement, madame la Première Ministre, qui a inscrit les 6 priorités définies par le Chef de l’État dans son contrat avec le peuple congolais. L’Assemblée nationale va maintenant s’atteler à suivre l’exécution de ce programme qui constitue le socle des attentes de notre population sur ces 6 priorités, et nous serons très regardants sur cette question.
A ce sujet, le Président de l’Assemblée nationale nous a demandé, au niveau du Rapporteur, de prendre en compte toutes les observations faites par les députés pour les faire parvenir au Gouvernement comme des attentes du peuple congolais, que ce soit en matière d’infrastructures, donc des routes, que ce soit en matière des besoins sociaux de base (santé, éducation), que ce soit dans la mise en œuvre du programme des 145 territoires, surtout de désenclavement de l’arrière-pays », a-t-il martelé, dans son compte-rendu à la presse.

JR MOKOLO