Présidence d’AFRITAC Centre : la RDC passe le relais au Congo-Brazzaville

Par Nenette Fwamba

La RDC a transmis la présidence d’AFRITAC Centre au Congo-Brazzaville. La cérémonie a eu lieu au cours de la 26ème réunion du Comité d’orientation de cette structure, organisée du 18 au 19 juin à Kinshasa.

La RDC a été représentée dans cette cérémonie par la vice-ministre des Finances O’Neige N’sele Mimpa, dépêchée par son titulaire Doudou Fwamba.

Cette dernière a, dans son allocution, reconnu la contribution d’AFRITAC Centre au travail de réforme des finances publiques des pays membres.

Poursuivant son propos, madame O’Neige N’sele a recommandé à tous les Etats membres la promotion de la bonne gouvernance en vue, a-t-elle déclaré, de la « _gestion efficace de leurs finances publiques_ ».

Ministre du Congo-Brazzaville ayant en charge l’Économie et les Finances, à qui la présidence d’AFRITAC Centre a été remise, a apprécié le bilan de la République démocratique du Congo. À l’en croire, il sera question de continuer sur la même lancée.

« _Au moment où nous prenons les bâtons de commandement en vue de poursuivre l’œuvre commune en qualité de président en exercice du Comité d’orientation d’AFRITAC Centre, pour les deux années fiscales qui viennent de s’ouvrir, je m’empresserai de rendre hommage au bilan combien élogieux que vient d’accomplir la République démocratique du Congo_ », a déclaré le Ministre Jean-Baptiste Ondaye.

Par ailleurs, la 26ème réunion du Comité d’orientation d’AFRITAC Centre a permis aux pays participants de passer en revue les différents enjeux du changement climatique ainsi que leurs implications dans les finances publiques.

Composé d’environ 9 pays membres, AFRITAC Centre est le fruit d’une initiative du Fonds monétaire international (FMI) qui a souhaité répondre à une demande émanant de dirigeants africains désireux d’obtenir plus d’assistance technique pour leur continent ainsi qu’une aide au développement des capacités présentes sur place.