Assemblée Nationale : Vital Kamerhe associe l’IGF pour une transparence de gestion

Le nouveau Président de la Chambre basse du Parlement, l’honorable Vital Kamerhe tient à la transparence de gestion sur tout mouvement lié à la dépense publique engrangé au sein de cette deuxième institution du pays.

 

Pour ce faire, aux derniers jours de son élection et installation comme président de l’Assemblée Nationale pour cette législature, l’élu de Walungu ( ndlr ) a, lors de sa prise de parole indiqué que pour assoir la bonne gouvernance, il faut dès lors associer l’Inspection Générale des Finances ( IGF ) et la Cour des Comptes.  » Le contrôle au dessus des tous les contrôles c’est le contrôle à priori. Le respect des biens de l’État s’impose ! « , a-t-il déclaré.

 

Restaurer la dignité du député national

Encore l’une de ses batailles pour cette législature, le président de l’Assemblée Nationale veut restaurer le député national dans sa dignité et de faire des problèmes de la population la priorité majeure du travail parlementaire.

 

Au cour de la cérémonie de remise et reprise intervenue vendredi 24 mai dernier, Vital Kamerhe a également donné les principes directeurs qui vont guider ses actions à la tête de la Chambre Basse du parlement dont la loyauté à la nation, transparence dans la gestion, efficacité dans le traitement des dossiers, ponctualité.

 

Voilà en quelques lignes ce qui détermine le mode de gestion du nouveau président de l’Assemblée Nationale 14 ans après avoir occupé ce même poste.

 

Serge Yann Ntombolo