RDC: Vital Kamerhe élu Président de l’Assemblée nationale avec 371 voix

Sur 407 votants, l’honorable Vital Kamerhe a été élu Président de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. C’était au cours d’une longue et fastidieuse plénière, qui a démarré le mercredi 22 mai et qui s’est achevée le jeudi 23 mai 2024, dans les petites heures du matin.

 

Et après l’installation de son bureau par le président du bureau d’âge, le désormais Speaker de la chambre basse du Parlement a pris la parole pour s’adresser à l’ensemble de députés de la 4ème législature. Vital Kamerhe a notamment exhorté ses collègues députés d’être au service de la population électrice et non de travailler pour leurs intérêts personnels.

« Nous devons afficher l’unité et cette unité ne peut se refaire là où elle a été fissurée que par la reconquête de la dignité et de l’honneur, de la noblesse, qui accompagnent le travail parlementaire.

C’est pourquoi je nous invite à plus d’abnégation et de sacrifice car, être parlementaire se doit d’être vécue comme un devoir sacré et non comme un statut de privilège.

Nous devons demeurer aux côtés de nos électeurs, j’allais dire aux côtés du peuple congolais. Nous irons ensemble devant ce même peuple pour lui présenter les résultats de notre travail et il devrait ainsi nous recevoir avec allégresse, à condition que nous ayons travaillé profondément à l’amélioration de ses conditions de vie », a-t-il exhorté.

Et le nouveau Président de la Chambre basse du Parlement s’est engagé à travailler pour la réhabilitation du député national dans son honneur et dans sa dignité, et également pour redonner à l’Assemblée nationale ses lettres de noblesse en tant que véritable temple de la démocratie.

 

« Honorables députés et chers collègues, pour mieux accomplir cette mission constitutionnelle, il nous faut la réhabilitation du député national dans son honneur et dans sa dignité. Le député en tant qu’élu du peuple mérite respect et considération. Pour cela, chers collègues, vous pouvez compter sur moi, collectivement et aussi individuellement, pour qu’ensemble, nous rendions à l’Assemblée nationale ses lettres de noblesse et faisons d’elle un véritable temple d’expression démocratique où le débat démocratique aura bel et bien lieu. Majorité très significative et l’opposition, malgré sa dimension, que de ce débat, de ce dialectique, puisse jaillir la lumière qui va baliser le chemin de la réalisation du rêve de son Excellence monsieur le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de restaurer à notre pays son rôle du moteur du décollage de l’Afrique subsaharienne », a martelé le Mwalimu Vital Kamerhe, qui a également insisté, dans son mot de circonstance, sur le contrôle parlementaire qui doit être parmi les points forts de la 4ème législature à l’Assemblée nationale.

 

*Honorables députés, que cette législature soit celle des stabilités institutionnelles, qu’elle soit celle des réformes pertinentes et courageuses, qu’elle soit celle de la compétence dans le contrôle parlementaire mais aussi celle de l’équité et de la justice. Nous ne pouvons y parvenir qu’en travaillant en équipe et dans la discipline, en respectant l’heure de travail, en ayant une régularité dans le contrôle parlementaire et dans la production législative.

C’est au prix de cette discipline, qui n’alienera ni votre liberté ni votre esprit d’initiative, que nous serons en mesure de d’assurer la cohérence du travail parlementaire et d’aborder sereinement les défis de cette législature », a-t-il dit avec force.

 

JR MOKOLO