Assemblée nationale : le député national Etienne Andrito salue l’installation des membres du Bureau définitif dirigé par Vital Kamerhe

Participant à l’élection des membres du bureau définitif, comme tout député national ayant ses droits, le député national, ALENGO Étienne a salué le déroulement serein de ses élections. Soucieux de voir non seulement les membres du bureau nouvellement élus , mais aussi tous les députés nationaux s’engager dans une dynamique tendant à répondre aux besoins de la population. En sa qualité de porte etandard de la population, l’élu du peuple est soucieux de voir les conditions sociales des congolais s’améliorer. Le peuple a beaucoup de problèmes, les élus du peuple doivent s’implanter pour proposer des solutions à ces aspirations de la population, soutient cet élu.

 » j’ai voté, ça revient de mon obligation de le faire constitutionnellement et puis selon le règlement de notre chambre, dit-on quelque soit la durée de la nuit, le soleil finira à paraître. Nous ne devrions pas passer ces élections aujourd’hui, mais demain. Il faudrait que ces élections se passent avant le 15 mars par ce que c’est inscrit comme un des points que nous devrions traiter pendant la session extraordinaire. Puisque la session extraordinaire avait commencé au mois de février et devrait prendre fin avant le 15 mars, puisque le 15 mars c’est le début de la session ordinaire, mais compte tenu de la tentation politique et aussi certains positionnement politique, voilà nous avons voté aujourd’hui. Mon impression généralement est bonne, par ce que nous avons déjà voté ceux qui devront diriger désormais notre chambre basse, l’assemblée nationale, au courant de cette législature, mais vous ne devez pas non plus oublier que de la même manière que nous avions donné cette confiance à ces nouveaux élus du haut de l’Assemblée nationale, c’est de la même manière que cette confiance sera retiré demain lorsque l’un ou l’autre se comportera au mépris de nous les députés nationaux. Alors, c’est comme ça que nous sommes très contents , la population attend beaucoup de choses à nous les élus, la situation sécuritaire à l’Est, le social de la population, ceci ou cela, il y a énormément beaucoup de choses que nous devons mettre des agents sûrs au bureau définitif pour que la population de notre pays puisse quand même se sentir accompagner par nous les élus « , a dit le député national, ALENDO Étienne.

Avec l’installation de ce bureau, les députés nationaux devront accélérer les travaux en vue de récupérer le retard connu dans certaines matières et répondre de manière ponctuelle aux besoins des congolais, liés notamment à la sécurité et au social.

 

La rédaction