Kinshasa: Lancement de l’atelier d’élaboration du rapport particulier sur la mise en œuvre de la « CEDEF »

Les travaux de l’atelier de deux jours sur l’élaboration du 9ème rapport exceptionnel sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes a eu lieu mercredi, à l’intention des points focaux genre des différents ministères et les organisations des défenses des droits des femmes à Kinshasa en République démocratique du Congo ( RDC).

<< Cet atelier vient renforcer la volonté politique du gouvernement congolais à travers la Ministre du Genre, famille et enfants de lutter contre toutes les formes de discrimination à l’égard de femme congolaise >>, à déclaré dans son allocution, M. Jean Dark Kyale, le représentant du Ministre et Directeur de Cabinet adjoint au Ministère du Genre, famille et enfants.

Et, d’ajouter que :<< élimination de toutes les formes de discrimination faites aux femmes sont entre autres l’harcèlement, violences sexuelles, masculinité toxique, les normes sociales rétrogrades, stigmatisation, mariage d’enfants, inégalités et crises humanitaires >>, a-t-il ajouté.

De son côté, Mme Noëlla Becker, Assistante politique et plaidoyers également la représentante de l’ONG IPAS RDC, a, salué les efforts de la République démocratique du Congo sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de femme congolaise.

Elle a, en outre réitérée l’engagement de son ONG entant que partenaire techniques et financiers du Ministère du Genre, famille et enfants d’accompagner le gouvernement de la république dans ce combat.

<< Objectif est de promouvoir un monde où, chaque femme et chaque jeune fille a le droit de déterminer sa sexualité et sa santé reproductive et la capacité de la faire >>, a fait savoir Mme Becker.

Pour cette première journée, les participants ont été renforcés sur les différents textes légaux et Arsenal juridiques sur l’élimination des discriminations à l’égard des femmes. Ils ont suivis les différentes présentations du Comité interministériel des droits de l’homme sur les types des rapports à présenter aux organes des traités, présentation sur les avancées de la commission d’enquêtes sur les exactions reprochées aux unités des Forces armées de la république démocratique du Congo dans les zones des conflits, également présentation de la liste de points et de questions établie avant la soumission du rapport de la RDC présentée à titre exceptionnel et la présentation des résultats de collecte des données sur les violences sexuelles perpétrées à Goma et ses environs y compris les actes judiciaires posés.

 

Nenette Fwamba