RDC: Présidente nationale intérimaire de l’UNAFEC, l’honorable Mireille Masangu Bibi Muloko présentée aux militantes et militants du parti à Kinshasa

L’Union Nationale des Fédéralistes du Congo, UNAFEC, parti cher au Feu KYUNGU WA KUMWANZA, dans sa fédération de Kinshasa a réuni tous ses militantes et militants, en vue de la Présidente ai de ce parti, qui devra le diriger jusqu’à la tenue du congrès du parti. L’honorable Mireille Masangu Bibi Muloko a été présenté officiellement devant les militantes et militants de L’UNAFEC, fédération de Kinshasa, ce mardi 13 mai 2024, comme présidente ai, qui va présider au bonheur de ce parti. Sa nomination a été décidé par les membres du présidium après la zizanie constatée dans le d’écoulement de l’UNAFEC. Prenant la parole, comme présidente ai de l’UNAFEC, l’honorable Mireille Masangu Bibi Muloko se dit heureuse de cette nomination et accepte de diriger le parti jusqu’à la convocation du congrès où les nouveaux dirigeants du parti seront votés par les souverains primaires de ce parti.

 » Devant notre Dieu au ciel, j’accepte le pouvoir qui me vient d’être conféré. Le Ministère de l’intérieur vient de me confirmer comme présidente ai de L’UNAFEC. Je m’engage à vous servir au sein de l’UNAFEC. Avant sa mort, le Feu Patriarche Antoine Gabriel KYUNGU WA KUMWANZA, d’heureuse mémoire, me disait toujours quand je veut mourir ne pleurer pas. Occupez vous du drapeau de l’UNAFEC pour que le drapeau ne tombe pas. J’accepte et je prends le drapeau de l’UNAFEC aujourd’hui, je vais aller avec jusqu’à ce que ce parti va retrouver ses valeurs. Les résultats des élections de fin décembre 2023 est un échec pour notre parti, ces échecs c’est à cause de celui qui assumait le poste de président ai avant moi, puisqu’on dit qu’il n’y a pas de mauvaises troupes mais de mauvais chefs. Ce dernier a créé des situations insoutenables au sein du parti, à tel point que nous étions obligés Maman Maguy » Poutine » et moi de passer 5 jours à Lubumbashi et 2 à Kinshasa, ou 3 semaines à Lubumbashi et 1 semaine à Kinshasa jusqu’à ce que nous avons résolu tous les problèmes qui dérangeaint la bonne marche de L’UNAFEC « , a dit la nouvelle présidente ai de L’UNAFEC sous les ovations des militantes et militants de ce parti.

Avant de passer la parole à la nouvelle présidente ai du parti, madame Maguy Selemani Binti, également membre du présidium a fait une preuve présentation de la situation qui a prévalu et qui était à la base de la révocation de monsieur Longange au présidium de L’UNAFEC, suite à ses appétits politiques mal digérés qui l’a poussé à violer les textes du parti, qui situation qui conduit à son auto exclusion au sein de L’UNAFEC. Retenons également qu’une minute de silence a été observée en faveur de feu Matembera qui était également membre du présidium après la mort de Baba KYUNGU WA KUMWANZA.

 

La rédaction