RDC : l’opposition républicaine déplore le retard dans la mise en place des nouvelles institutions de l’État

Dans une déclaration politique publiée dans la soirée du mardi 7 mai 2024 signée par son Président National *l’hon. Constant MUTAMBA*, l’opposition républicaine énumère 6 points qui caractérisent les maux qui rongent la bonne marche de la République et le bien-être de la population à savoir:

 

Cinq mois déjà écoulés après les élections législatives, provinciales, municipales et présidentielle, le pays n’est pas toujours doté des institutions pour son fonctionnement optimal;

 

L’opposition républicaine dénonce avec véhémence les discussions interminables autour des maroquins au sein de la majorité parlementaire;

 

L’opposition républicaine rappelle que ce retard constitue un frein sur la bonne marche du pays et contraste dangereusement sur l’intérêt de la population sur le plan socioéconomique;

 

L’opposition républicaine constate que ce retard sans issue empêche les députés nationaux de légiférer et de contrôler l’exécutif;

 

La célérité dans la gestion des affaires publiques devient une urgence eu égard à la guerre d’agression par le mouvement rebelle rwandais AFC-M23 à l’Est du pays;

 

Enfin, l’opposition républicaine exhorte les acteurs de la majorité à se délester de leurs intérêts personnels tout en privilégiant l’intérêt supérieur de la nation.

 

La rédaction