Scandale au Conseil d’Etat : le Dircab de la Présidente veut induire sa hiérarchie en erreur, cas dossier « Lenge Masangu Marcel »

Le garant du bon fonctionnement des institutions, le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo n’avait-il pas raison de s’indigner publiquement que la justice congolaise est malade et qu’il faudra des réformes profondes pour faire de ce secteur, un levier dynamique et surtout un instrument indépendant, pour que la justice soit dite au nom du peuple.

Pendant ce temps, l’opinion nationale et internationale est scandalisée par le théâtre de mauvais goût initié par le dramaturge spécialiste des scènes, le directeur de cabinet de la Présidente du Conseil d’Etat qui veut à tout prix, induire en erreur sa hierarchie pour se prononcer au mépris de certaines dispositions de la constitution en faveur d’un candidat malheureux, Monsieur Masangu Lenge Mpoyo Marcel. Attention, le Chef de l’état , champion de la masculinité positive ne voudra pas que des personnes mal intentionnées induisent une femme de valeur en erreur

Selon les indiscrétions dans le couloir du Conseil d’Etat, ce DIRCAB distribue les billets verts pour obtenir la décision de son Chef, en cherchant coût que coût, l’invalidation de la députée provinciale Yumba Kalenga Mushimbi Isabelle, déjà confirmée par la Cour d’Appel de la ville de Kamina, province du Haut Lomami.

Pourquoi ce Monsieur Lenge Masangu Marcel a été invalidé dans la circonscription électorale de Kamina ville? Première raison , il y a l’irrégularité de la procédure et surtout la consolidation des candidats de l’opposition notamment de l’ensemble au détriment des candidats de l’union sacrée et surtout ceux qui sont proches du Président de la République

Les raisons sont simples. La requête en contestation des résultats introduite par Lenge Masangu Mpoyo Marcel n’étant pas appuyée par des preuves, la Cour Constitutionnelle a confirmé l’élection des Madame Yumba Kalenga Mushimbi Isabelle dans son arrêt du 29 mars 2024.

Et, au niveau provincial, la Cour d’Appel de Kamina a également confirmé l’èlection de Madame Yumba Kalenga Mushimbi Isabelle comme députée provinciale valablement élué.

Curieusement, le candidat malheureux, Lenge Masangu Marcel utilise la voie tribale et une corruption à ciel ouvert pour manipuler certains juges du Conseil d’Etat afin d’imnvalider madame Yumba Kalenga Mushimbi Isabelle qui du reste a gagné les élections légalement à travers les urnes.

Ce qui est drôle, le premier président de la Cour d’Appel de Kamina n’a jamais expédié l’arrêt de cette décision à la CENI. D’où alors, vient que le Conseil d’Etat, se précipite de convoquer une audience pour statuer sur un dossier ou, il n’a ni d’arrêt ni des copies, ni des notifications.

À ce stade, l’opinion se demande par quelle magie le Conseil d’Etat, va-t-il se prononcer?.

Halte donc, à la manipulation et intimidation. Voilà pourquoi la population de la ville de Kamina invite le Conseil d’Etat à décréter l’irrecevabilité de la saisine faite d’une manière frauduleuse par ses fossoyeurs dans l’intention de nuire.

En conclusion, les adversaires de l’Hon Yumba Kalenga Mushimbi Isabelle avaient promis de tout mettre en oeuvre pour la faire invalider, la reprochant d’avoir battu campagne pour Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Aujourd’hui, elle reçoit à chaque instant, les flèches empoisonnées destinées au Président de la République.