MIBA : la firme Tchéque SEKO-RDC apporte du sourire aux familles des agents

Le duo Jean-Charles Okoto et Kabanda Nkana à la tête de la société Minière de Bakwanga (Miba) va bientôt sortir des sentiers battus après plusieurs années de léthargie. Cela grâce à l’accord de partenariat signé entre l’équipe dirigeante de la MIBA conduite par le tandem Jean Charles Okoto-Kabanda et la firme tchèque Seko RDC.

Celle-ci décide d’apporter sa technologie et son expertise pour la modernisation des ateliers techniques et mécaniques de la Miba.

Cet accord est le fruit de l’appel lancé aux investisseurs asiatiques, européens et américains par le président de la République, Félix Tshisekedi, pour le redressement de cette entreprise, poumon économique de la RDC.

Le PCA de la Miba, Jean-Charles Okoto Lolakombe, n’a pas tardé à louer les efforts du directeur général de la Miba, le Dr André Kabanda Nkana qui veut à tout prix répondre aux attentes du président de la République.

En effet, après sa tournée diplomatique à travers le monde, le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a arraché plusieurs contrats en faveur des entreprises publiques.

C’est ce qui a justifié la signature le vendredi, d’un contrat entre la Minière de Bakwanga (MIBA) et son partenaire Seko RDC représenté par M. Phillipe Kalombo Lukusa et Aimé Ilunga

Le PCA de la MIBA a salué vivement l’implication du chef de l’État, Felix Antoine Tshisekedi, dans l’accomplissement de cette signature.

Pour M.Phillipe Kabongo Lukusa, représentant de la firme Seko en RDC, les ingénieurs tchèques sont mis à profit dans la mise en œuvre du projet de construction et de réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Tshala, Lubilanji 1 et 2.

M. Aimé Ilunga, assistant principal du directeur pays, a précisé que les ingénieurs sont déjà à pieds d’oeuvre pour la matérialisation du projet hydroélectrique, la construction des turbines de Tshala, Lubilanji 1 et 2.

 » Avec une expertise avérée, SEKO va également s’occuper de la formation permanente des techniciens », a-t-il ajouté.

Cette firme va donc construire et rénover le barrage hydro-électrique de Tshala, Lubilanji 1 et 2 en y apportant des tribunes modernes capables d’alimenter la Miba et le Grand Kasaï.