RDC: « Défilé Militaire à l’occasion de l’investiture du président réélu, Felix Tshisekedi, sens et contexte avec Col. Nénette Mukembe

Plus d’un mois passé après, la gigantesque cérémonie d’investiture du président de la République réélu Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, notre rédaction voulait obtenir une précision sur le sens d’un défilé militaire d’honneur organisé en présence des invités du commandant suprême de l’armée et de la police. D’emblée, c’est la Colonel Nénette Mukembe commandant en troupes des personnels militaires féminin qui est en même temps, la première dame militaire depuis ANC, FAZ, FAC, FARDC à occuper la fonction de commandement qui a accepté sans hésitation à partager son expérience sur cette question.

 

Selon la Col Nénette Mukembe, ce défilé militaire est organisé en signe d’honneur au commandant suprême et c’est également une démonstration de force à la face du Minde et surtout face aux rebelles qui écument l’Est de la RDC.

 

À elle d’ajouter « la constitution de la République Démocratique du Congo prévoit également 21 coups de canon pour la possession du pouvoir d’un Chef de l’État Élu.

 

Étant donné que notre pays est agressé depuis plusieurs années, il était normal pour le pays de démontrer à la face du Monde les différentes UNITES de la police et de l’armée nationale à fin de lancer un signal fort aux ennemis de la République. Nous avons dit à travers ce défilé que la nation congolaise dispose d’une armée forte, dissuasive, disciplinée, restructurée, restaurée capable de répondre aux provocateurs du pays de Patrice Emery Lumumba a fait savoir la Colonel Nénette Mukembe qui n’a pas tardé de saluer la réélection du commandant suprême, le Chef de l’État Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 

Selon cette première femme commandant en troupes des personnels militaires féminin, le président de la République ne cesse depuis son avènement à la tête du pays à restructurer l’armée et la police. Aujourd’hui, nous avons une armée qui attire l’attention de la jeunesse. Voilà pourquoi, vous avez remarqué la présence des jeunes dans les rangs lors de ce prestigieux défilé d’honneur. D’ailleurs, vous constaterez l’engourdissement sans précédent des jeunes étudiants qui désirent intégrer l’armée soit la police.

 

Pour l’instant, chaque jeune de la RDC veut se faire recruter pour servir la nation.

 

Rappelons, que ce défilé a eu lieu le samedi 20 janvier 2024 dans un stade des martyrs qui rejettait du monde. C’était lors de la cérémonie d’investiture du président réélu qui a pris officiellement ses fonctions.

 

Ainsi, Félix-Antoine Tshisekedi a prêté serment en présence de ses invités de marque. Une occasion pour les hommes et femmes en uniforme d’organiser ce défilé militaire inédit, devant plus de 120.000 personnes y compris plus d’une quinzaine de chefs d’État et vingtaine de délégués des gouvernements du monde.

 

Dans son discours précise Nénette Mukembe, le président de la République est revenu sur «six engagements : plus d’emploi, de pouvoir d’achat, de sécurité, de diversification de l’économie, d’accès aux services de base et de services publics ». Déjà, au sein de l’armée, le recrutement se déroule bien. Je lance d’ailleurs, un appel aux jeunes filles diplômées de nous rejoindre pour servir le pays car l’emploi, c’est aussi dans l’armée appelée à sécuriser l’intégrité territoriale.