Massacres à l’Est : Reçus par la Ministre du genre, les diplomates de l’Union européenne apportent leur soutien à la R-D Congo

« L’Union Européenne a été toujours engagée, l’Union Européenne est un partenaire des longues dates pour la RDC et la preuve en est, je suis entouré de mes collègues des États membres et nous sommes toujours inscrit dans les actions soutenant les victimes et ce n’est pas aujourd’hui que nous allons nous désengager, bien au contraire, nous multiplions nos actions. C’est pourquoi aussi lors des échanges que nous avons pu avoir avec la Ministre du Genre, elle a exprimé les besoins et nous sommes rentrés très ouvert instruits dans la mesure de nos capacités les besoins exprimés par la Ministre », a dit Fabrice BASILE, Conseiller politique de l’Union européenne en RDC, au sortir de l’audience avec la patronne du genre Mireille Masangu.

La Ministre du Genre, Famille et Enfant, Mireille Masangu Bibi Muloko a échangé, ce jeudi 8 février 2024, dans son cabinet, avec une délégation des ambassadeurs de l’Union Européenne en RDC.

Cette délégation conduite par le conseiller politique de l’Union européenne Fabrice BASILE est venue solliciter la collaboration et demander l’appui de la Ministre du Genre, entant qu’autorité de tutelle, sur la tenue de la prochaine session du comité sur le statut des femmes aux nations-Unies, ainsi les priorités de l’Union Européenne en RDC, sur le développement de la femme, a dit le chef de la délégation.

 » Notre visite à la ministre s’inscrit dans le cadre d’une démarche, surtout pour venir demander l’appui de la ministre, des autorités de la RDC, en vue de la prochaine session du comité sur le statut des femmes aux Nations-Unies et surtout les priorités de l’Union européenne, je pense se conjugue aussi en RDC, c’est-à-dire que la RDC partage les mêmes priorités sur les questions surtout du Genre, c’est pour ça que nous venons auprès de la Ministre du Genre, Famille et Enfant, de manière à réduire les inégalités entre les hommes et les femmes, mais aussi de manière à travailler beaucoup plus à réactioner le 5 ème objectif de développement durable, qui concerne la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes, et surtout permettre aux femmes d’accéder à des niveaux d’éducation, d’enseignement et participer au développement économique et l’épanouissement de la femme et la liberté de la femme s’inscrit donc à travers son accès à l’égalité dans la question globale du Genre », a-t-il souligné.

Cette visite est venue au moment où son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko s’engage corps et âme à accompagner les femmes et les jeunes filles congolaises dans leurs activités de développement, notamment en matière d’autonomisation de la femme.

 

Cellcom GEFAE