Fraudes électorales : Gentiny Ngobila, passible à des poursuites judiciaires

Les membres du bureau de l’assemblée provinciale de Kinshasa, réunis en mode urgence ont décidé, ce mardi 09 janvier 2024, à la levée des immunités du Gouverneur Ngobila sur base d’un réquisitoire du procureur près la cour de cassation, en rapport avec la fraude électorale dénoncée par la CENI.

Siégeant en urgence, les 5 membres du bureau ont voté pour la déchéance du gouverneur enfin de comparaître devant la justice, pour des griefs portés contre lui.

La décision vient d’être transmise auprès du procureur en vue de poursuivre son action contre les auteurs de la fraude électorale et du vandalisme. Dans cette affaire, le gouverneur n’est pas le seul présumé fraudeur cité par la CENI, mais il y a d’autres, dont les ministres en fonction et députés nationaux et sénateurs sortant.

En ce stade, Gentiny Ngobila a donc 24 heures pour déposer sa démission au bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, au cas contraire, la justice pourra procéder par des procédures judiciaires.

La rédaction