Élections 2023: l’ACAJ se félicite de la décision de la CENI sur l’invalidation des candidats présumés tricheurs

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a pris connaissance ce vendredi 05 janvier 2024, la Décision n°001/CENI/AP/2024, rendu publique par la CENI, portant annulation des élections législatives, provinciales et communales et des suffrages dans certains bureaux et centres de vote ce, pour raisons de fraude et de détention illégale des DEV.

 

Un bon nombre de candidats de l’Union Sacrée fait partie de cette liste de la Honte.

 

Ce qui constitue un camouflet pour des personnes appelées à matérialiser la vision du Président de la République quant à la consolidation de l’Etat de droit.

 

Ceci démontre que les membres de la plénière de la CENI ont conduits l’ensemble du processus électoral avec indépendance et nous les en félicitons vivement d’autant plus que leur décision participe à la cause nationale de lutte contre la corruption sous toutes ses formes.

 

L’ACAJ demande à la nation Congolaise de rendre hommage à ces digne femmes et hommes, membres de la plénière de la CENI pour leur décision courageuse et historique et leur apporte tout soutien.

 

Face à ces révélations graves, PACAJ recommande vivement d’une part que le Procureur Général près la Cour de Cassation s’assume à son tour en ordonnant des enquêtes judiciaires crédibles à l’encontre des personnes incriminées et, d’autre part que la Task force de P’USN amorce sa propre enquête interne en vue de sanctionner politiquement ses membres qui se sont compromis à l’occasion de la tenue des quatre scrutins du 20 décembre 2023, car la lutte contre la corruption doit être l’affaire de tout le monde.

 

Enfin, Y’ACAJ demande aux personnes citées dans cette liste de la Honte, mais qui assument des charges publiques, de déposer leurs démissions auprès de leurs hiérarchies correspondantes respectives.