Kasaï central : poussée par la politique spectacle, Denise Dusauchoy étale sa folie sur place publique et ne donne aucune impression d’une femme future honorable

Dans une vidéo devenue virale, Denise Dusauchoy, candidate à l’élection législative, au Kasaï central a choisi l’option de vilipender quelques leaders de son parti, notamment Guy Loando Mboyo pour ne l’avoir pas soutenu pendant la campagne électorale. Cette attitude digne d’une personne immature, prouve à suffisance que Denise Dusauchoy n’est pas une femme d’État et mérite pas d’être élue députée nationale. La politique est faite pour des personnes matures, qui savent prendre leur mal en patience et surtout qui savent garder silence quand il faut.

Comment Denise Dusauchoy pouvait-elle permettre de critiquer et étaler la faiblesse du président de son parti, sur la place publique ? Même si le parti ne lui a pas soutenu, mais, elle-même entant que candidate, en allant aux élections elle allait se préparer en conséquence. Étaler la faiblesse de son président Guy Loando est un manquement grave, qu’elle peut commettre à toute personne avec qui, elle peut s’engager dans une affaire, que soit politique ou non. Sa réaction est de la pure politique spectacle, qui consiste à inviter le public à regarder, écouter et partager ses actions puériles

En usant ses propos tribalistes, Denise Dusauchoy a voulu montrer au chef de l’État que les Katangais n’ont rien apporté sur sa réélection en République Démocratique du Congo, pourtant, c’est une démonstration erronée, puisque cette victoire concerne toutes les provinces. Tous les leaders ont mouillé leurs maillots pour que le chef de l’État soit réélu à la tête du pays.

Avec ce comportement, Denise Dusauchoy ne mérite guère d’être considérée comme une femme d’État, c’est une opportuniste, qui veut tenter ses chances en politique et ne mérite pas d’attirer la confiance des autorités, puisque selon ses propres mots, elle se dit déçue du comportement des responsables du regroupement politique Agissons et Bâtissons, qui ne l’ont pas pendant la campagne électorale, Entre temps, elle se contredit en disant qu’elle a été soutenue par un responsable ce regroupement politique.

Son attitude dénote simplement une personne non mature, qui a des ambitions d’occuper des postes de responsabilité du pays, sans une maturité politique. Nous espérons, son parti politique ne la laissera pas impunie, suite aux violations graves des textes du parti.