Grand Bandundu : « Violence Électorale », L’artisan de la paix, Jean Philibert Mabaya Gizi blanc comme neige pendant les échéances 

Par Thierry Kasongo Muyumba

En effet, peu après les élections du 20 décembre 2023, les internautes étaient stupéfaits de lire dans les réseaux sociaux un article écrit dans un français approximatif, qui attribuait une milice imaginaire à l’honorable Jean Philibert Mabaya, un homme politique pourtant Probe et d’une mortalité irréprochable.

 

Après recherches, il s’avère que le site ACTUS.CD, signataire dudit torchon, n’existe pas sur le net et n’est pas codé, preuve que c’est un montage des officines politiques qui s’imaginent un mouvement insurrectionnel ou une milice dans la zone de Mbankana et le Territoire de Bulungu.

 

Sur ce, tout est clair, c’est une information tronquée des personnes en quête de positionnement.

 

La même source révèle que le Sénateur Jean Philbert Mabaya est d’une probité morale avérée qui ne lui permet pas de s’engager sur une telle voie pleine de violences.

 

Une milice dans l’espace grand Bandundu, c’est de l’utopie !

 

D’ailleurs, le Sénateur Jean Philibert Mabaya n’a jamais juré pour le renversement du régime en place après la publication des résultats. Faux, c’est de l’intox-Infox à n’est pas gober.

 

Eu égard à tout ce qui précède, il faut retenir que Philibert Mabaya reste loyal et fidèle aux valeurs républicaines et démocratiques.

 

C’est dans ce contexte qu’il a salué l’organisation des élections dans le délai constitutionnel, au-delà de quelques irrégularités enregistrées.

 

Cependant, aussitôt le passage du Chef de l’Etat dans la province du Kwilu, certains détracteurs se sont fédérés pour nuire à son avenir politique.

 

La dernière flèche lancée dans la sphère médiatique, est celle liée à une MILICE IMAGINAIRE lui attribuée abusivement et sans preuve par des officines sous traitances.

 

À en croise les journalistes proches du sénateur Jean Philibert Mabaya, « cet homme est né pacifique, intègre, social, et jamais, il a alimenté ni entretenu une milice ». Les uns soulignent que ce feuilleton est monté de toute pièce, dans le seul but de salir son parcours politique. Les autres se demandent, qui se cache derrière cette manœuvre car Jean Philibert Mabaya n’a jamais encouragé la violence ni la maltraitance ? La plupart indiquent que Jean Philibert Mabaya est un homme d’État intègre et respectueux des lois. Il s’est engagé depuis plusieurs années, pour le développement de sa contrée. Il a construit des écoles, des hôpitaux et autres édifices dans l’intérêt du peuple, et cela sans distinction de tribu. Les œuvres sociales réalisées dans le grand Bandundu par l’artisan de la paix Jean Philibert Mabaya sont la preuve éloquente qui traduit sa volonté d’œuvrer pour le développement, la paix et l’unité des entités décentralisées.

 

Qui est maître de ce mensonge cousu en fil blanc ? Question pertinente qui taraude les esprits.

 

Ce digne fils du pays s’est investi à combattre la pauvreté, créer l’emploi pour les jeunes afin de contribuer au développement de sa région.

 

Comment alors, un homme qui milite pour le développement, peut se permettre d’initier une milice pour détruire ses œuvres?

 

Qui trompe qui?

 

Ce qui pousse les observateurs avertis à continuer de confirmer que l’honorable Jean Philibert Mabaya est victime d’une cabale. Tout ceci démontre clairement que ses adversaires n’ont pas de langage pour convaincre l’opinion provinciale et nationale qui croit dure comme fer en Jean Philibert MABAYA GIZI.

 

Disons nous la vérité.

L’opinion a encore frais dans la mémoire, qu’aussitôt les élections de 2018, le chouchou de la population du grand Bandundu avait reçu la communauté Kasaîenne vivant dans cet espace. L’honorable Jean Philibert Mabaya avait d’ailleurs offert un banquet en signe de paix et d’unité, dans la concorde nationale. Dès lors, les relations inter-communautaires sont au beau fixe dans cet espace. C’était un moment historique pour réconforter cette communauté qui était menacée par une frange de la population qui croyait en la victoire de leur Candidat malheureux.

 

La lenteur : « parlons-en ».

 

Certains, sans base naturelle dans le Bandundu veulent tout simplement se positionner après leur échec aux législatives nationales 2023. Leur intention est de faire croire aux décideurs politiques que le Sénateur Jean Philibert Mabaya n’aime pas les Kasaîens ! Ce qui est très Faux étant donné qu’il a été le protecteur même de cette communauté dans le Grand Bandundu.

 

Jusqu’au moment où nous terminons la rédaction de cet article, l’opinion nationale rejette en bloc les accusations liées à l’initiative d’une milice à Bandundu. Ni les notables ni les chefs traditionnels de l’espace grand Bandundu, personne alors personne n’a prouvé la présence d’une milice au Kwilu ni moins dans l’espace grand Bandundu.