Affaire audio devenu viral dans les réseaux sociaux, Prof André Mbata dénonce un complot ourdi des caciques de l’AFDC-A (mise au point)

 

Par MT KASONGO

 

A partir de Kananga au Kasaï Central où il séjourne après la campagne qu’il a menée pour la réélection du Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et pour sa propre réélection comme tête de liste de l’UDPS, son parti, Prof André MBATA MANGU est surpris par le tapage médiatique sans précédent provoqué par un audio devenu viral sur les réseaux sociaux qui serait circulé par les membres de l’AFDC-A et même par son Président, l’Honorable Modeste BAHATI LUKWEBO.

 

Le Professeur Extraordinaire souligne qu’il n’a aucun problème avec son collègue Professeur Modeste BAHATI LUKWEBO, Président du Sénat et Membre du Présidium de l’Union Sacrée de la Nation (USN) avec qui il entretient de très bonnes relations depuis plusieurs décennies.

 

Comme Secrétaire Permanent de l’USN, le Professeur et Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale entretient également de très bons rapports avec l’AFDC-A même si, dans le cadre de la démocratie prônée par le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO (FATSHI BETON), le parti de Président BAHATI LUKWEBO a aligné la quasi-totalité de ses candidats à la députation nationale dans le seul secteur de Lukibu qui est le secteur d’origine du Secrétaire Permanent de l’USN alors que le Territoire de Dimbelenge compte cinq secteurs au total.

 

Le constitutionnaliste regrette que dans le cadre de ses bons rapports avec le Président de l’AFDC-A et son parti, ces derniers se soient investis lourdement dans les médias pour véhiculer eux-mêmes et appeler de nombreuses personnalités aussi bien dans le pays qu’à l’étranger pour le discréditer alors que le haut niveau intellectuel de la plupart des cadres et militants de l’AFDC-A (Professeurs d’universités, avocats, juristes, journalistes, médecins, diplômés universitaires…) leur aurait permis de comprendre que dans l’état actuel des progrès technologiques avec l’intelligence artificielle, la ressemblance des voix ne suffit pas.

 

Des propos et même des images peuvent être fabriqués comme le Président Modeste BAHATI en avait été lui-même victime il y a quelques mois lorsqu’il avait dénoncé un audio avec des propos qui lui étaient attribués contre l’Union Nationale Congolaise (UNC) et son Président l’Honorable Vital KAMERHE.

 

Prof André MBATA regrette aussi les différents communiqués des membres de l’AFDC-A (Jeunesse de l’AFDC-A, Dynamique BAHATI LUKWEBO) dont certains ont été publiés à partir de Bukavu mais refuse d’en attribuer la responsabilité à ce grand parti national qui ne saurait être réduit à une particulière ou une ethnie particulière de la République.

 

Le Professeur des Universités informe l’opinion publique révoltée par le raccordement frauduleux des réseaux sociaux qu’il vient d’instruire ses avocats d’utiliser toutes les voies de droit et de saisir les organes judiciaires compétents de la République pour poursuivre toutes les personnes mal intentionnées qui sont à la base de la circulation ou celles qui vont continuer à faire circuler cet audio fabriqué dans certains laboratoires politiques de l’AFDC-A en violation de la loi pénale et de bonnes mœurs.

 

Si complot il y a, il s’agirait d’un complot ourdi non pas contre l’AFDC-A ni contre son Président, mais plutôt contre le Professeur André MBATA, contre le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, contre l’Union Sacrée de la Nation et aussi contre son parti , l’UDPS.

La victimisation ou l’auto-victimisation ne saurait être la meilleure stratégie pour faire la politique ou pour survivre politiquement dans notre pays. Le changement des mentalités prônées par le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, la Haute Autorité Politique de l’Union Sacrée de la Nation et notre candidat unique, s’impose à tous les niveaux dans notre pays.

 

Prof André MBATA salue l’excellent travail de la CENI qui, pour la première fois dans notre pays et dans les conditions particulièrement difficiles, vient de nous organiser des élections libres, crédibles, paisibles et transparentes dans le respect des délais constitutionnelles et reste confiant que la CENI elle-même comme la Cour constitutionnelle vont faire leur travail loin de toutes manœuvres ou de manipulations politiciennes.

 

Enfin, Professeur André MBATA ses vives adresse ses vives félicitations à Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, dont l’onction divine présidentielle vient d’être confirmée par sa réélection avec une écrasante et incontestable majorité selon les premières tendances rendues publiques par la CENI, le pouvoir organisateur des élections suivant les termes de la Constitution de la République. Il félicite en même temps la population congolaise en général et en particulier celle de Dimbelenge qui avec le score de 99, 6 %, est la seconde circonscription électorale dans le pays avoir réélu le Chef de l’Etat.

 

Le temps n’est pas à la distraction et à l’agitation. Prof André MBATA s’interdit de céder à toute forme de distraction quelle que soit sa provenance ou ses auteurs. En cette période où certains acteurs politiques chercheraient déjà à se positionner dans la bataille pour la primature et d’autres batailles post-électorales, Prof André MBATA attends impatiemment la publication des résultats de la CENI qui proclamera Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO comme le vainqueur incontestable de l’élection présidentielle de décembre 2023 et en appelle à la conscience patriotique des perdants qui sont réellement des filles et des fils de ce grand pays qui est le nôtre afin qu’ils acceptent sportivement le résultat des élections qui sera annoncé sous peu afin de nous permettre de bâtir un pays plus beau et plus prospère sous le second mandat de Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

 

L’Union Sacrée de la Nation s’apprête à donner au Président FATSHI une majorité parlementaire confortable et cohérente qui lui permette d’appliquer sa vision d’un Congo grand, puissant et prospère au cœur du continent africain. Le temps pour nous tous est au calme et Prof André MBATA appelle à l’apaisement et à l’union sacrée de tous dans l’ensemble du pays et au sein de l’USN alors que nous nous préparons à célébrer dans la joie et la concorde nationale la victoire de « FATSHI BETON », notre candidat unique à l’élection présidentielle.