RDC : Cruelle et inhumaines, les conditions de vie des détenus à tshimbulu

Par Erick djouma Chauria

À Tshimbulu dans le territoire de Dibaya au Kasaï central en RDC, les détenus vivent dans des conditions inhumaines, cruelles et dégradantes, dénonce le mouvement citoyen Lutte pour le Changement ( LUCHA) section de Tshimbulu, lors de la visite effectuée le vendredi 20 octobre dernier, dans la prison centrale du Kasaï central.

 

D’après son coordinateur territorial Martin wa Kasongo, la majorité des détenus passent 48h en isolement total et subit diverses formes de préventions sensorielles sans être jugé. Ces détenus font leur petit besoin que dans cette maison carcérale où ils sont renfermés et sont obligés de payer 2000fc comme droit de la visite pour manger. Ces conditions de détention violent les droits de ces détenus et ont de conséquences sur la santé mentale et physique.

 

D’un côté, ce mouvement parle d’un surpeuplement exagéré depuis plus deux semaines. Une situation qui inquiète ce mouvement et accuse les autorités judiciaires de la ville de Tshimbulu de l’imcopetance dans la gestion et une négligence notaire.

 

Par ailleurs, la LUCHA section de Tshimbulu plaide pour l’amélioration des conditions de vie de ces détenus et appelle le président de la République Félix Tshisekedi à la surveillance urgente pour une réponse Claire.