RDC-Genre : La rencontre des chefs traditionnels et religieux sur la masculinité positive annoncée pour le 17 au 18 octobre prochain à Kinshasa

La Ministre du Genre, Famille et Enfant, Mireille Masangu Bibi Muloko a eu des échanges fructueux, autour de deux sujets importants, ce vendredi 13 octobre, dans son cabinet de travail avec la conseillère spéciale du Chef de l’État, en charge de la jeunesse et lutte contre les violences faites aux femmes. Chantal YELU MULOP est venue présenter à la patronne du Genre, la soirée de gala, 100% féminine, qui sera organisée ce vendredi, en collaboration entre son cabinet et la Fondation  » Denise Nyakeru Tshisekedi, dans le cadre de la masculinité positive et soutenir les femmes de l’Est, qui vivent dans une situation tendue. Le but de ces échanges est notamment de préparer la rencontre des chefs traditionnels de la RDC, sur masculinité positive, qui s’obtiendra le 17 et le 18 octobre prochain, à Kinshasa.

 

 » Nos échanges se sont basés sur deux sujets. Premièrement, nous avons également parlé de l’événement qui va se tenir ce soir, la soirée de gala, 100% Fémmes, qui est organisée par la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi et mon cabinet. On va rassembler toutes les femmes et les tables ont été payées par les notables, les ministres, les chefs d’entreprises, qui vont être les ambassadeurs de la masculinité positive pour la RDC. Et pour soutenir les femmes qui sont dans l’Est, dans les zones de conflit et les femmes des militaires qui se battent pour libérer notre pays des envahisseurs. Aussi, nous avons beaucoup approfondi sur la masculinité positive, parce qu’il se tenir le 17 et 18 octobre prochain, ici en RDC, la rencontre des chefs traditionnels, pour une consultation des leaders traditionnels et des leaders religieux, qui puissent discuter et trouver des solutions sur le problème des violences faites aux femmes et aux jeunes filles, ici en RDC et ça sera nos leaders à nous et des leaders qui viendront à travers l’Afrique, à peut-être 10 pays qui seront représentés », a déclaré, Chantal YELU MULOP.

 

Le combat des violences basées sur le Genre, la masculinité positive et l’autonomisation de la femme et de la jeune fille font l’objet du combat du gouvernement congolais, à travers le ministère du Genre, Famille et Enfant, avec l’implication personnelle du Président de la République.

 

La rédaction