Sud-Kivu : le tronçon routier Nyamukubi-Makengele sur la RN2 en délabrement très avancé, le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi alerte

En mission d’inspection de la RN2 axe BUKAVU – MINOVA sur la route BUKAVU – GOMA, le Gouverneur de Province du Sud-Kivu, Théo NGWABIDJE KASI alerte les autorités au niveau National sur la dégradation très avancée du tronçon routier NYAMUKUBI – MAKENGELE en passant par NYABIBWE chez les français.

 

Théo NGWABIDJE KASI demande au consortium BIV-ICOPTE qui construira la route SAKE en Territoire de MASISI au Nord – Kivu jusqu’à NYAMUKUBI dans le Territoire de KALEHE de faire des études approfondies sur ce tronçon routier considéré comme le plus accidenté.

 

Plusieurs catastrophes naturelles sont enregistrées notamment ; les effondrements de terre , les glissements de terrain comme chez les français où la situation est très cathastrophique et d’autres endroits après chez les français.

 

Si rien ne se fait avant le lancement officiel des travaux prévus incessamment, il sera difficile d’asphalter la route sur les endroits très risquants a précisé le Gouverneur de Province Théo NGWABIDJE KASI.

 

Une fois les études menées rejettent le passage de la route vers chez les français, la cité des négoces de NYABIBWE sera écartée de la RN2 car les Belges avaient laissé un tracé de la route vers le Lac Kivu de NYAMUKUBI en sortant par MAKENGELE.

 

La Société Civile et les opérateurs économiques de NYABIBWE sont d’accord depuis longtemps sur la délocalisation de cette route vers le Lac Kivu.

 

Ces derniers signalent qu’il y a deux obstacles qui avaient heurté les Colonisateurs de poursuivre avec cette déviation notamment une zone marécageuse au niveau de l’entrée des rivières en provenance des collines mais aussi une grosse pierre sur le tracé.

 

Pascal MWINYI MASIMANGO