Justice : Adolphe Muzito exige la libération sans condition du journaliste Stanis Bujakera

Dans un communiqué de presse, de ce mardi 12 septembre 2023, le premier ministre honoraire, Adolphe Muzito se dit consterné,

après avoir suivi par voix des ondes l’arrestation arbitraire et cavalière du
Journaliste, Stanis Bujakera Tshiamala.

Son parti politique Nouvel Elan et lui-même se disent surpris d’apprendre le transfèrement du Journaliste au Parquet près le
Tribunal de Grande Instance de la Gombe, Adolphe Muzito estime que
cet acte d’intolérance met à mal la liberté de la Presse, ainsi que le droit de l’homme, en République Démocratique du Congo.

Son parti, Nouvel Elan et lui-même exigent :
1. La libération sans condition du Journaliste BUJAKERA TSHIAMALA Stanis pour
qu’il se présente en homme libre devant son Juge naturel;
2. La restitution des tous ses biens confisqués illégalement, entre autre son
téléphone portable et ses outils de travail;
3. Que les enquêtes se poursuivent en toute indépendance sans interférence des
politiques de manière à élucider l’objet pour lequel il est poursuivi. Adolphe Muzito et son parti politique, Nouvel élan invitent la presse congolaise à ne pas brader la liberté
de la Presse et la lutte pour la démocratie en RDC , en dépit des intimidations constatées
dans ce secteur.

Lens MUZAMA