Panafricanisme au féminin : La Ministre Mireille Masangu Bibi Muloko clôture la Quinzaine des activités de la femme africaine à Matadi

Après son entretien avec le vice-gouverneur, la Ministre du Genre, Famille et Enfant a directement participé, ce lundi 14 août à la clôture de la quinzaine des activités de la journée panafricaine, organisée dans la salle polyvalente de Victoria Hôtel de Matadi.

Dans son allocution, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko a souligné l’implication du chef de l’État dans la réussite et développement de la femme congolaise.

« Pour la petite histoire, la journée internationale de la femme africaine est célébrée chaque année le 31 juillet. Elle est aussi appelée journée panafricaine de la femme. Elle témoigne de la reconnaissance des contributions et des réalisations des femmes africaines au développement et à la libération de l’Afrique. C’est depuis 1964 que cette journée a été consacrée, en vue de commémorer la lutte et la bravoure de la femme africaine. Le choix de la ville de Matadi, province du Kongo central, pour contribuer et clôturer la quinzaine de cette célébration s’explique par la volonté du chef de l’État de voir toutes les femmes congolaises se lever pour le développement de la RDC, en participant par leur force et leur sagesse à la contribution de la paix et à la mise en œuvre de la zone de libre échange africaine. Ce choix s’explique également par le fait que la province du Kongo central est frontalière à la République du Congo et à l’Angola et est largement concernée par la question du commerce transfrontalier où la force et la sagesse de la femme congolaise s’avèrent nécessaires pour accélérer la zone de libre échange entre nos deux États. Afin de faire participer toutes les femmes, il a été prévu plusieurs thématiques qui continuent d’être développées par les différents intervenants. La célébration de cette journée nous interpelle au plus haut niveau, elle rappelle et encourage les femmes africaines à travailler pour leur libération totale, en vue de participer au développement et à la reconstruction de leurs États respectifs. En RDC, les femmes sont encouragées par le premier citoyen de notre pays, j’ai cité le président de la République Démocratique du Congo, chef de l’État, son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, dans sa quête de la prise en compte de la femme dans son programme et sa politique de reconduire la Respublica », a souligné la patronne du Genre en RDC, Mireille Masangu Bibi Muloko.

Ces activités de la clôture de la quinzaine de la femme africaine se célèbrent à Matadi, sous les thèmes « Mettre en commun la sagesse et la force des femmes, pour construire la paix et accélérer la mise en œuvre de la zone de libre échange africaine », sur le plan régional, et « Femme Congolaise et africaine construisons la paix pour les échanges économiques », sur le plan national. Le mot de bienvenue a été prononcé par la ministre provinciale du Genre, Famille et Enfant, Madame Caroline KIATAZABU. La séance de photos de famille a clôturé les assises de ce jour.

La patronne du Genre a bouclé sa journée du lundi à la division provinciale du Genre du Kongo Central. La clôture des activités de la quinzaine de la femme africaine interviendra ce mardi 15 août à Matadi.

La rédaction