Forum sur la représentativité sociétale et l’autonomisation des femmes : « Une étape cruciale vers l’égalité des genres en RDC », (Mireille Masangu)

 

La Ministre du Genre, Famille et Enfant, Son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko, a participé au forum sur la représentativité sociétale et les principes d’autonomisation des femmes, organisé ce jeudi 10 août au Rotana Hôtel de Kinshasa. Plusieurs personnalités politiques, cadres des entreprises publiques et privées, ainsi que les leaders de la société civile étaient présents.

 

La patronne du Genre a reconnu les efforts du gouvernement dans la promotion du leadership féminin et son engagement en faveur de l’autonomisation économique des femmes et des jeunes filles.

 

 

 

« C’est avec un immense plaisir que je participe en ce jour à ce Forum d’exposition sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises privées et les principes d’autonomisation des femmes.

C’est en même temps, l’occasion de rendre les hommages les plus déférents au Président de la République, Chef de l’Etat, Champion de la masculinité positive et He For She, Son Excellence Monsieur Felix Antoine THSISEKEDI TSHILOMBO pour son engagement à promouvoir les droits de femmes, et aussi leur autonomisation.

Je ne peux aussi m’empêcher de reconnaître les efforts du gouvernement congolais, dirigé par le Premier Ministre, Son Excellence Jean Michel SAMA LUKONDE, dont nous reconnaissons la détermination à faire de la femme congolaise, une véritable actrice de développement.

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a identifié dans ses objectifs généraux, le secteur des Petites et Moyennes Entreprises (PME) comme un secteur stratégique important car :

 

D’une part, il contribue substantiellement la croissance économique inclusive, au développement régional, à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté

 

D’autre part, ce secteur joue un rôle essentiel dans le développement durable, l’égalité des sexes et la viabilité environnementale.

 

Ce secteur est une source importante d’emploi dans tous les segments de l’économie nationale et locale, mais aussi dans les zones rurales et urbaines. Il contribue ainsi à la réduction de la fracture économique et sociale en favorisant un développement équitable sur une large base, en offrant plus de possibilités économiques aux femmes et aux jeunes.

 

Prenant la mesure de l’importance de ce secteur, le Gouvernement s’est doté en mai 2016, d’un document de stratégie nationale de développement des Petites et Moyennes Entreprises.

 

Ces efforts du Gouvernement vont dans la même logique que ceux qui ont contribué à l’élaboration des Principes d’autonomisation des femmes, WEPs en sigle, qui est une initiative de partenariat d’ONU Femmes et du Pacte Mondial des Nations Unies. Ces principes sont un ensemble de réflexions destinées à aider le secteur public et privé à se concentrer sur des éléments-clés indispensables pour promouvoir l’égalité des sexes sur le lieu de travail, le marché et au sein de la communauté », a dit son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko.

 

La patronne du Genre a fait savoir que, pour renforcer l’ouverture et l’inclusion grâce aux politiques et activités des entreprises, il convient de disposer de techniques, d’outils et de pratiques performantes.

 

C’est donc à juste titre qu’elle a encouragé l’organisation de ces 2 journées de Forum et Exposition sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises en lien avec les principes d’autonomisation des femmes, appelées les WEPs.

 

Ainsi, la Ministre du Genre encourage les Entreprises privées à y adhérer et à participer à l’autonomisation économique de femmes et jeunes filles aux côtés du Gouvernement congolais, et ses partenaires, pour permettre à la RDC de répondre aux exigences de l’ONU sur l’appui des Femmes et à soutenir la promotion de l’entrepreneuriat féminin en RDC.

 

 

*Cellule de Communication GEFAE*