IXes jeux de la Francophonie : La coordination des bourgmestres félicite le Chef de l’État, Felix Tshisekedi pour le succès récolté (Matthias Wowumu)

La coordination des bourgmestres de la ville de Kinshasa, à travers son bourgmestre en poste dans la commune de Selembao, Matthias Wowumu a reconnu l’apport du Chef de l’État, le président de la République Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Gouvernement Sama Lukonde pour l’organisation avec succès des 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa, une première après plus de 50 ans, lorsque le peuple congolais avait vécu, le combat du siècle, Mohamed Ali contre Georges Foreman.

 

Le Coordinateur l’a dit devant la presse nationale et internationale au cours d’un échange dans son bureau de travail. Je félicite le garant de la notion et

le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde pour avoir imprimé une carte en or, d’argent et de bronze, dans presque tous les disciplines

 

« J’ai exprimé mes félicitations à son Excellence Monsieur le premier citoyen de la République, premier sportif congolais, président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour l’Organisation parfaite, sans tâche et dans les conditions requises de cette fête francophone.

 

Moi, j’ai assisté. C’était vraiment Excellent. Donc, cela a augmenté la popularité du 5e président de la République et du Gouvernement auprès du peuple congolais, parce que, c’était un effort énorme et considérable », a-t-il dit.

 

Déclaration de la coordination des bourgmestres des 24 communes de la ville de Kinshasa :

 

Nous, coordination des bourgmestres de la ville de Kinshasa, saisissons de cette occasion, à l’issue de la clôture des 9èmes Jeux de la Francophonie, pour féliciter l’artisan de cette fête francophone, le Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son implication personnelle dans l’organisation matérielle, financière et technique de cette rencontre historique tenue du 28 juillet au 6 Août 2023.

 

Grâce au réconfort moral du Chef de l’État, les athlètes de la RDC ont fini la compétition avec 34 médailles dont 5 en or. 11 en argent et 18 en bronze.

 

Une fierté pour la RDC, pays organisateur, qui a réussi ce pari dans un contexte économique et sécuritaire difficile, lié notamment aux guerres à répétition imposées par le Rwanda et le M23 dans l’Est du pays et la crise économique Russo-Ukranienne.

 

Malgré la mauvaise campagne menée avant la tenue de ces jeux par certains détracteurs, pour décourager les pays participants à désisté, la RDC a fait preuve, et aujourd’hui, tout est à croire que la République Démocratique du Congo se porte très bien, elle est fréquentable et hospitalière grâce à la diplomatie agissante imprimée par son président, et premier sportif Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo

 

Les performances des athlètes pendant la compétition sont les fruits de l’implication considérable du gouvernement des warriors qui a doté Kinshasa des infrastructures sportives dignes et inédites au standard international.

 

C’est ici l’occasion pour nous coordination des bourgmestres, de féliciter de tout cœur et de vive voix, le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Peter Kazadi et le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila pour la sécurisation du pays, mais surtout de la capitale, avant, pendant et après la période des compétitions.

 

Nous continuerons à jouer notre rôle pour mobiliser nos communautés municipales au respect des infrastructures et à rester vigilant face aux ennemis de la République. Voilà pourquoi, nous sommes disponibles pour accompagner le programme de recrutement de 13.000 policiers à travers le pays.

 

Thierry Kasongo Muyumba