Assassinat de Chérubin Okende : « Le gouvernement est plus que déterminé à faire éclater la vérité » (Patrick Muyaya)

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo est résolument déterminé à faire éclater la vérité sur l’assassinat, à Kinshasa du député national et ancien Ministre des transports, Chérubin Okende, a affirmé le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya.

 

C’est dans cette optique que le président de la République, Félix Tshisekedi a été le premier, le vendredi 18 juillet, après le conseil des ministres, a échangé avec le premier ministre belge, en vue de dépêcher une équipe des enquêteurs Belges, en vue de d’acquérir sur cet assassinat ignoble, qui a coûté la vie d’un compatriote, en ce moment où tous les esprits sont tournés vers la tenue de bonnes élections.

 

Dans cette même logique et dans le souci d’éclairer l’opinion sur ce meurtre, que le ministre de la justice a contacté pour sa part les autorités Belges samedi, toujours, pour solliciter l’expertise belge, dans les enquêtes sont menées par le parquet sur l’assassinat de ce cadre de l’opposition, proche de Moïse Katumbi.

 

Le troisième membre du gouvernement qui a discuté avec l’ambassadeur Belge en RDC, c’est le ministère de la communication et médias, Patrick Muyaya a confirmé qu’un enquêteur belge est déjà prêt à joindre Kinshasa, en vue de renforcer l’équipe qui est sur terrain dans cette affaire,

 

 » Il est question de remplir quelques formalités administratives pour permettre à l’enquêteur qui a été désigné de venir se joindre à l’équipe qui est déjà au niveau du parquet », a confirmé le porte parole du gouvernement.

 

Avec cette détermination de contacter les autorités belges au sujet de l’assassinat de Chérubin Okende, l’opinion sans la volonté du gouvernement congolais de faire éclater la vérité sur cette disparition inopinée. Entre temps, les enquêtes se poursuivent au parquet.

 

La rédaction