RDC : La ministre du Genre Mireille Masangu lance l’atelier de renforcement de capacités sur la gestion axée sur les résultats

La Ministre du Genre, Famille et Enfant, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko a lancé officiellement, mardi 18 juillet à Kinshasa, l’atelier de renforcement des capacités des membres du secrétariat national permanent de la coordination et du suivi de la mise en œuvre de la résolution 13-25 du conseil de sécurité des Nations-unies, sur les femmes, la paix et la sécurité en République Démocratique du Congo. Prenant la parole en cette occasion, la ministre du Genre, tout en remerciant le chef de l’État et le premier ministre, a circonscrit la quintessence de la résolution 13-25 des Nations-Unies en faveur de la RDC.

 » Je voudrais avant toute chose rendre un vibrant hommage à son Excellence, Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, président de la République, chef de l’État, qui ne ménage aucun effort pour rétablir l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire national et instaurer la paix, avec la participation aussi bien des femmes que des hommes. De même, je tiens à remercier son Excellence, Monsieur Sama Lukonde, Premier ministre, chef du gouvernement, qui ne cesse de matérialiser la vision cher au chef de l’État, dans la gestion pacifique des conflits, le règlement des différends, la consolidation de la paix, ainsi que la reconstruction post conflit intégrant la dimension genre. Comme vous le savez la résolution 13-25, un instrument juridique adopté le 31 octobre 2000 par le conseil de sécurité des Nations-unies sur les femmes, la paix et la sécurité est un puissant outil de plaidoyer qui prend en compte l’impact disproportionnel de la guerre sur les femmes et les filles. Elle se focalise sur l’apport des femmes, sur pied d’égalité avec les hommes, à la prévention, au règlement des différends et la restriction de post conflit. Vous allez durant trois jours renforcer vos capacités à la gestion axée sur le résultat, en vue de vous dotter des outils qui vont vous aider à bien planifier et à mieux orienter tous les projets basés sur les femmes, paix et sécurité « , a dit son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko.

Cette formation de trois jours, soit du 18 au 21 juillet, est une opportunité qui va permettre aux différents Experts du Secrétariat National Permanent de pouvoir améliorer efficacement la qualité de la mise en œuvre du plan d’action national de la résolution 13-25 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies sur les Femmes, la Paix et la Sécurité.

Dans son mot de bienvenue, la secrétaire générale au Genre, Esther Kamwanya Biayi a donné le sens de ces assises.

« Le Ministère du Genre, Famille et Enfant sous le leadership de son Excellence Madame la Ministre Mireille Masangu Bibi Muloko accorde une place de choix à l’Agenda Femmes, Paix et Sécurité de manière à accroître la participation de la femme, sur le pied égalitaire que l’homme, dans le processus de prise de décision visant à promouvoir la paix et la sécurité, vision chère à son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’État à qui nous rendons nos hommages les plus distingués « , a déclaré Esther Kamwanya.

 

Pour sa part, la représentante adjointe de l’ONU-Femmes en RDC, Catherine Odimba, qui a transmis le mot du représentant résident de l’ONU-Femmes, Adama Moussa, empêché, s’est félicitée de cette initiative et des efforts déjà menés par les nations-unies en faveur des femmes, paix et sécurité en RDC. Elle pense que ces efforts doivent continuer.

 

 » Nous continuons à travailler systématiquement pour promouvoir la participation des femmes au processus de paix, partout dans le monde », a rassuré la représente adjointe de l’ONU-Femmes.

De son côté, l’Ambassadeur de Norvège, Jon-Age Oyslebo a, dans son allocution, encouragé le gouvernement congolais, le secrétariat national, les comités provinciaux avec tous ses partenaires techniques et financiers, à unir leurs forces pour réaliser les ambitions de la résolution 1325.

 

Sachez que la résolution 13-25 du Conseil de Sécurité des Nations-unies vise l’émergence de la femme et promotion de la paix et sécurité à travers le monde, en général et à travers la RDC, où une représentation travaille au pays.

 

Wilfried YANDU