Nairobi : Félix Tshisekedi participe à la 5e réunion de coordination de l’Union Africain sur l’accélération de la zone de libre échange africaine (Zlecaf)

La réunion de coordination des comités économiques régionaux ( CER) ouverte ce dimanche matin à Nairobi est la 5 ème de la série depuis que l’Union Africaine a pris l’option de tenir depuis juillet 2019 des réunions à mi- parcours chaque année.

 

Organisée sous le thème  » _accélération de la zone de libre échange africaine ( Zlecaf)_, ce sommet de Nairobi a connu la participation des présidents en exercice des 5 communautés économiques régionales (CER) et mécanismes régionaux ( MR) notamment les présidents Abdel Fatah Al Sisi d’Egypte pour le compte de UA/Nepad ; Bola Tunibu pour la Cedeao; Ali Bongo Ondimba du Gabon pour le compte de la Ceeac; Evariste Ndayishimiye du Burundi représenté par son ministre des affaires étrangères pour le compte de l’EAC et Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour le compte de la Sadc.

 

Le bureau de l’UA a été valablement représenté par son président en exercice Azali Asumani de l’Union des Comores et le sénégalais Macky Sall ,le rapporteur du bureau .

 

S’exprimant en premier au cours de la séance inaugurale, le président de la commission de l’UA Moussa Faki Mahamat a salué les efforts réalisés par les états africains pour matérialiser la zone de libre échange africaine ( zlecaf).

 

Tout en reconnaissant qu’il existe quelques contraintes en vue d’une intégration totale, Moussa Faki a invité les états qui traînent le pied à ratifier les instruments juridiques qui consacrent la libre circulation des biens et des personnes sur le continent africain .

 

Le même appel a été lancé par l’hôte du sommet, Dr William Ruto du Kenya, et le président de l’UA Azali Assoumani .

 

Ce dernier a rappelé les avancées notables de la zlecaf réalisées au cours des dix derniers mois.

 

Il s’agit entre autre de la création d’un fond d’ajustement ; du lancement de l’initiative du commerce guidé et l’officialisation du système africain de paiement et règlement sur le marché financier .

 

Dans un format réduit à huis clos , les chefs d’état et présidents des communautés économiques régionales ont présenté chacun les efforts entrepris en matière d’intégration au sein de chaque bloc sous régional , les contraintes et défis à relever .

 

Président en exercice de la Sadc, une des communautés économiques les plus dynamiques du continent , le président Félix Tshisekedi a fait part des prouesses réalisées en son sein en matière d’intégration sociale ,

infrastructurelle, financière, environnementale, politique, institutionnelle ainsi qu’en matière d’intégration commerciale .

 

De l’avis de tous , l’Afrique se doit de réussir la libre circulation de biens et de personnes en vue de son développement nonobstant les écueils d’ordre sécuritaires et conjoncturels.

 

En marge de cette réunion de Nairobi , le Président de la République ,Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ,a eu quelques rencontres bilatérales aec le président William Rutho, l’adjointe au secrétaire général de l’ONU et avec l’envoyé spécial du président de la république de Corée du sud.

 

Avec le président Kenyan, la rencontre a abordé entre autre l’epineuse question sécuritaire à l’Est de la RDC. Les deux chefs d’Etat n’ont fait aucun commentaire public à ce sujet .

 

L’entrevue avec l’envoyé spécial du président de la république de Corée du sud a tourné au tour de la tenue prochaine de l’Exposition universelle que ce pays organise les mois à venir .

 

La Corée estime que la RDC a un rôle important à jouer à ce rendez-vous international.

 

Quant à la rencontre bilatérale avec Mme Amina Mohammed, elle a abordé la question de l’objectif pour le développement durable.

 

La rédaction