Processus électoral : Fils Mukoko optimise sur la réélection de Félix Tshisekedi

À l’approche des élections, les actualités pullulent en République démocratique du Congo (RDC), y compris des nouvelles tragiques.

 

Fils Mukoko, président de l’Armée des Bâtisseurs Tshisekedistes (ABT) a, dans un entretien avec la presse, ce vendredi 14 juillet, exprimé sa compassion après s’être enquis de l’assassinat de Chérubin Okende, ancien ministre des Transports.

 

Au-delà de compatir, Fils Mukoko exige des enquêtes, avant d’inviter l’opposition à ne pas tout mettre sur la tête du chef de l’État Félix Tshisekedi.

 

Dans la foulée, Il soupçonne ainsi les grosses têtes de l’opposition qui, selon lui, seraient à la tête de cet assassinat.

 

L’occasion faisant le larron, « ce gardien du temple de la démocratie » annonce la tenue d’un colloque de réflexion, ce dimanche 16 juillet, avec comme thème « Comment réussir FATSHI 2 ».

 

Il faut préciser de ce qui précède qu’il entend cogiter avec les participants sur les stratégies à peaufiner permettant à Félix Tshisekedi de relever tous les défis de son deuxième mandat.

 

Nénette Fwamba