RDC : Nommé PCA de la MIBA, le parcours de Jean Charles OKOTO rassure les travailleurs de cette société Minière

Jean Charles Okoto Lolakombe : un congolais du centre. Cet homme d’État est né à Kananga, fils de Albert Opeta Mboka Lokenye et Veronique Ekudi Ehadi ressortissant de la Province du Sankuru, secteur de Nambelo Lohembe, Groupement de ODIMBA. Père d’une famille, il est marié à sa charmante épouse, madame Zizi Mafuala.

 

Une surprise agréable : Hon. Jean Charles Okoto Lolakombe est nommé PCA à la MIBA :

Après plusieurs années sans assumer une fonction au gouvernement national et dans les porte-feuilles de l’État, l’homme des situations difficiles est enfin réhabilité, moralement et spirituellement par le Président de la République, Chef de l’État, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pendant qu’il preste comme député national, il est ciblé parmi les oiseaux rares par le garant de la nation qui veut le voir au moulin pour produire et refaire le parcours de cette société Minière, basée à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

 

Ce digne fils de l’espace grand Kasaï est nommé par ordonnance présidentielle, un certain samedi 8 juillet, Président du Conseil d’Administration de la Société Minière de Bakwanga, Un choix jugé judicieux par la population Est Kasaienne particulièrement celle de Mbuji-Mayi en liesse peu après l’annonce de son nom àtravers la chaîne nationale. Cette population croit à son expertise, doublée, d’une expérience inédite. Le nouveau PCA de la Miba connait bien cette province et cette entreprise qu’il a dirigée avec une technicité moderne, lorsqu’il fut Gouverneur et PAD de cette société. Il avait permis à la Minière de Bakwanga, d’augmenter sa production et atteindre 850.000 carats, améliorer le social du travailleur et relancer la production à large échelle. Le Président National et autorité morale des Forces Patriotiques Unies arrive pendant que la Société Minière de Bakwanga traverse des moments difficiles.

 

Défis majeurs et responsabilités face à l’histoire :

 

Honorable Jean Charles Okoto Lolakombe rassure qu’il ménagera aucun effort pour relever les défis de la relance de ce poumon économique basé au cœur de la République Démocratique du Congo. On se souviendra qu’il était une fois nommé Gouverneur de la province du Kasaï Oriental avec pour objectif, arrêter la guerre d’agression imposée par le RCD GOMA, soutenue par le Rwanda. Les rebelles qui étaient à la porte de la ville Héroïque de Kabinda en route pour Mbujimayi furent stoppés nette grâce à son sens managérial et sa présence sur terrain en tenue militaire. Les résultats sont connus, les rebelles étaient démystifier et Mbujimayi sauver de justesse. C’est preceque dans les mêmes circonstances qu’il fut nommer Ambassadeur de la RDC en Ouganda. Une occasion pour lui de mener un plaidoyer accompagné d’un lobbying pour la protection des déplaces de guerre dans la province du Nord Kivu précisément à Bunagana, axe frontière, RDC – Rwanda.

 

La diplomatie doublée d’une expérience :

 

Dans son actif, Jean Charles Okoto Lolakombe a joué un rôle prépondérant dans le processus de pacification de la RDC surtout, pour son carnet d’adresse potable. Dans sa casquette de diplomate de formation et pratiquant, l’homme d’Etat, suite à son influence, 4 composantes en conflits en RDC ont accepté de déposer les armes et signés l’accord des cascades à San City pour enfin participer au gouvernement 1 + 4.

 

Et, avant d’être nommé PCA, ce natif de Nambelo Lohembe fut élu à Lodja en 2006 et 2018, et peu après, il s’est décidé de quitter sa fonction d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC en Chine où il a presté de 2015 à 2021. L’Ancien Ministre des affaires étrangères en 1998 est un grand stratège et expert en règlement des conflits internationaux.

 

Au sein de l’Union Sacrée de la nation, il encadre 52 élus nationaux et des ministres en fonction qui ont accepté d’abandonner leurs égo clivagistes pour adhérer à la vision salvatrice du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 

Le décollage de la MIBA nécessite l’Implication de toutes les parties prenantes

 

Hon Jean Charles Okoto Lolakombe compte sur l’implication de la Direction Générale, du personnel et de toute la population du Grand Kasaï pour booster cette société qui tarde à décoller.

 

Parcours partagé par son Directeur de Communication