Délivrance de la nouvelle carte d’identité : « l’opération débutera dans les semaines qui suivent », rassure Patrick Muyaya

Le Ministre de la Communication et Médias et Porte-Parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, a animé un briefing presse le mardi 4 juillet 2023 autour des résultats de la gestion gouvernementale faisant un focus sur les récentes bonnes nouvelles pour la RDC.

 

D’entrée de jeu, Patrick Muyaya a abordé la question de l’opération d’identification effective et systématique sur la délivrance de la nouvelle carte d’identité qui permettra à la RDC de disposer d’un fichier général de sa population.

 

Saluant le retour de ce processus depuis 1984, le Ministre de la Communication et Médias a rassuré que celui-ci débutera dans les semaines qui viennent.

 

« Depuis 1984 dans ce pays, il n’y a pas de carte d’identité. Et vous avez suivi à la 94è réunion du conseil des ministres, le premier ministre a informé que les dispositions ont été prises pour qu’au 30 juin, nous puissions commencer le processus de délivrance de la carte d’identité. Lorsque ce processus a commencé, beaucoup étaient dubitatifs au regard de l’ampleur du sujet. Ça concerne 44 millions de personnes, pour vous donner une indication, c’est tous les pays de la sous-région réunis qui n’atteignent pas les 44 millions. Après la mutualisation, il y a eu ce protocole d’accord qui a été signé sous les auspices du premier ministre entre l’ONU et la CENI et les données seront versées à l’ONU. Et maintenant, on va commencer le processus laborieux d’octroi des cartes dans les semaines qui viennent. L’opérateur qui a été recruté à propos s’y attelera avec l’ONIP pour que chaque congolais puisse disposer de cette carte. Désormais, chacun de nous pourra être identifié et toutes les données pourront être disponibles. C’est une avancée significative que nous n’avions pas vu depuis 1984 », a dit le Porte-Parole du Gouvernement.

 

Dans la série des bonnes nouvelles, Patrick Muyaya est également revenu sur la conclusion positive de la 4è revue avec le Fonds Monétaire International. « Vous savez que des revues semestrielles qui regardent comment nous dépensons, mobilisons et quelles sont les réformes que nous implémentons. Nous sommes à l’approche d’un record. Très souvent on ne franchi pas le seuil de la 4ë revue mais nous avons commencé le travail pour la 5è revue et nous pensons qu’elle sera concluante parce que dans la stratégie économique du gouvernement, c’est des réformes, des mesures qui permettent d’assurer un meilleur encadrement de nos finances publiques », s’est-il réjoui.

 

La rédaction