Journée Internationale de la Famille : les déplacés de Kwamouth vivant à Kinkole remercient la ministre Mireille Masangu pour son geste de générosité

La Ministre du Genre, Famille et Enfant, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko, a assisté près de 700 familles, déplacés de Kwamouth, vivant dans le site de Kinkole, dans la commune de la Nsele, à Kinshasa, en marge de la journée internationale de la famille, célébrée ce lundi 15 mai 2023. Plusieurs personnalités du pays dont les délégués des certains ministres, députés nationaux et sénateurs, ainsi que les partenaires financiers et techniques ont participé à la célébration de la 30 ème journée internationale de la famille en RDC. Le thème mondial de cette journée est  » Tendance démographique et famille », tandis que la République Démocratique du Congo a opté pour le thème national  » Stabilité de la famille Congolaise et enjeux démographiques ».

Célébrée dans une ambiance particulière, plusieurs temps forts ont marqué cette célébration, sous l’animation des artistes musiciens José Nzita et le comédien Tantine Linda, avec la participation du groupe de fanfare. A son arrivée, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko a été soumise à des honneurs militaires et des autorités locales de la Nsele. La manifestation a commencé par l’exécution de l’hymne national.

Prenant la parole en premier, le Représentant du bourgmestre de la Nsele, a présenté les civilités aux autorités du pays, pour les honneurs accordés à leur municipalité. Il a par ailleurs retracé l’histoire de la commune de la N’sele, qui figure parmi les communes rurales de la ville de Kinshasa.

Pour sa part, le Représentant de l’Office National pour la promotion et stabilité de la famille (ONAF), a martelé sur la nécessité pour tous de participer à la promotion de la famille. Il a par la même occasion présenté la situation actuelle de la famille congolaise et donné les causes de changement démographique constaté ce dernier temps en RDC, qui selon lui, celà est dû par l’exode rural.

Le Représentant de Fonds des Nations-Unies pour la promotion de la famille a félicité les efforts engagés par le gouvernement dans la recherche de la stabilité de la famille congolaise. Selon elle, près de deux millions et deux cents mille déplacés dont les femmes de ménage et et les enfants non accompagnés vivent dans les conditions de précarité et de misère, elle invite les autorités du pays à s’impliquer pour résorber la question des déplacés.

Le Représentant de la société civile quant à lui a insisté sur la planification de la famille, pour lui, les naissances non désirables sont à la base de l’instabilité des familles en RDC. La maîtrise de fécondité est la solution idoine aux problèmes de l’instabilité des familles en RDC.

Prenant la parole en dernier, la Ministre du Genre, Famille et Enfant, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko, avant de lancer officiellement la quinzaine de la famille en RDC, a rassuré l’assistance les efforts du gouvernement à répondre aux exigences pour l’amélioration des conditions des familles en République Démocratique du Congo, la Ministre a également exprimer sa disponibilité d’accompagner toutes les familles dans leur mission d’encadrement et la protection de leurs enfants.

Profitant de cette occasion, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko a remis symboliquement quelques dons aux déplacés de Kwamouth, vivant dans le site de Kinkole. Au total près de 700 familles, qui ont reçu chacune un colis composé d’un d’un matelas, marque Complast, d’une pièce de pagne, d’un pantalon, d’une chemise, d’un sceau, d’un bassin, d’un gibelet et vivres, composés notamment de sac de riz, d’un sachet de sucre, d’une bouteille d’huile et autres biens.

Avec satisfaction, toutes les familles venues de Kwamouth, ont salué le geste posé par la Ministre du Genre, Famille et Enfant. Ils ont demandé à Dieu de lui accorder sa grâce, pour qu’elle vive longtemps. Selon ces Familles, la Ministre Mireille Masangu Bibi Muloko est la seule, depuis l’existence de ce ministère de pouvoir poser ce geste de philanthropie.

Après la prise des photos de famille avec plusieurs personnalités et les différents services de son cabinet, la Ministre du Genre, Famille et Enfant accompagnée des quelques personnalités dont la conseillère du chef de l’État, en charge de la jeunesse, lutte contre les violences faites à la femme et la traite des personnes ont visité la clinique mobile installée dans l’enceinte de la maison communale de la N’sele pour les déplacés de Kwamouth.

Sachez que pour se séparer en bonté, un cocktail a sanctionné la fin de la manifestation, sous l’animation brillante du groupe de l’artiste musicien chrétien, José Nzita.

La Rupture