RDC-CENI : Clôture des journées portes ouvertes sur le nettoyage du Fichier électoral

Au nom du Président Denis KADIMA KAZADI empêché, le 2e Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Didi MANARA LINGA, a clôturé les journées portes ouvertes sur le nettoyage du Fichier électoral lancées le 25 avril 2023 devant les membres du gouvernement, du Conseil supérieur de la magistrature et du Parlement.

Ces Journées portes ouvertes de la CENI ont permis aux différentes parties prenantes au processus électoral de comprendre la procédure de nettoyage du Fichier électoral.

 

Didi MANARA LINGA a éclairé la lanterne de l’assistance sur la nécessité de préserver la stabilité du pays à travers la tenue de bons scrutins.

« Si vous avez oublié tout ce que nous vous avons dit ici, retenez au moins ces trois choses. Premièrement, les élections vont se tenir le 20 décembre 2023. Secundo, la CENI a ouvert ses portes pendant 8 jours aux parties prenantes, par obligation de transparence pour garantir la crédibilité du Fichier électoral. Et enfin, la CENI est la cheville ouvrière de la stabilité des institutions de notre pays. Si elle n’organise pas de bonnes élections, là on ouvrira la porte à l’instabilité des institutions. Donc, nous avons tous intérêt d’être ensemble, de cheminer jusqu’à l’objectif final », a-t-il conclu.

 

Indiquant les orientations relatives au déroulement de cette activité, le Rapporteur Adjoint, Paul MUHINDO, a précisé que la CENI est en train de matérialiser le quatrième axe de son Plan stratégique et opérationnel, qui consiste à construire une nouvelle culture d’inclusion pour garantir la transparence dans le processus électoral en cours.

 

Pour sa part, le Questeur Adjoint, Mme Sylvie BIREMBANO BALUME, a mis en avant l’exécution du calendrier de la CENI, rendu public le 26 novembre 2022.

 

« Comme prévu dans son calendrier, après avoir centralisé les données collectées sur terrain, la CENI procède actuellement à l’opération de dédoublonnage et d’adjudication en vue d’élaguer toutes les imperfections éventuelles », a-t-elle fait valoir.

 

Par ailleurs, le Secrétaire Exécutif National Adjoint, Mme Marie-Josée KAPINGA, est revenue sur la faisabilité technique de la refonte de ce Fichier électoral et plus particulièrement dans sa phase de l’audit interne.

 

En rappel, la Centrale électorale s’est fait le devoir d’ouvrir ses portes aux différentes parties prenantes au processus électoral, en vue d’échanger avec elles sur l’opération de la réforme du Fichier électoral. L’occasion leur était donnée de visiter le Centre National de Traitement (CNT) pour être au cœur de ce qui s’y fait.

 

Collectivement, les visiteurs de la CENI ont loué le travail qui s’effectue via des techniques requises en vue d’extirper les éléments inappropriés pour rendre fiable le fichier électoral.

 

La Rédaction