Nettoyage du fichier électoral : « que ceux qui se sont enrôlés de manière objective se tranquillisent » (Didi Manara)

Le deuxième Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Didi Manara a présidé le lancement des journées portes ouvertes en faveur des parties prenantes au processus électoral, ce mardi 25 avril 2023 au siège de la Centrale Électorale, situé sur le boulevard du 30 juin, dans la Commune de la Gombe, en l’absence du Président Denis Kadima empêché.

C’est le Rapporteur, Patricia Nseya qui, au nom des membres de la plénière, a souhaité la bienvenue aux hommes et femmes de la presse, concernés par cette première journée.

 » Pendant huit jours, la CENI veut dire aux parties prenantes qu’elle n’a rien à cacher. Les journées portes ouvertes connaîtront des moments d’échanges et de visite guidée des activités d’adjudication qui se déroulent au Centre national de traitement (CNT). Les représentants désignés par les parties prenantes sont autorisés à poser des questions et la CENI est disposée à y répondre dans le cadre du principe de la rédevabilité », a indiqué Patricia Nseya.

Pour le porte-parole, les activités d’adjudication pour lesquelles la CENI organise ces journées portes ouvertes sont prévues dans le calendrier électoral et sont censées être organisées du 15 avril au 14 mai 2023, en vue de la finalisation de la consolidation et du traitement des données collectées lors des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs sur l’ensemble du territoire national. D’après Patricia Nseya, cet audit interne permet de détecter les doublons au niveau national pour rendre le fichier électoral fiable et pour respecter le principe de l’unicité de l’électeur : un électeur, une voix.

Pour sa part, Didi Manara a rassuré les journalistes présents dans la salle Abbé Apollinaire Malumalu que la CENI tient à la transparence et à la crédibilité du processus en cours, voilà qui justifie l’organisation de ces journées portes ouvertes. Il a réitéré la volonté de la Centrale Électorale à organiser les élections le 20 décembre de cette année, conformément au calendrier électoral.

« Que ceux qui rêvent qu’il n’ y aura pas élections cette année, voient désormais les choses autrement. Je vous confirme qu’il y aura bel et bien élections le 20 décembre 2023 », martèle Didi Manara.

Le Secrétaire Exécutif National (SEN), Totho Mabiku à quant à lui, circonscrit le contexte de l’organisation de ces activités qui dureront huit jours. Pour lui, la CENI tient à rassurer tout le monde de quelle manière se fait le nettoyage du fichier électoral. Les cas des doublons, d’enrôlement des mineurs et autres cas similaires sont détectés et élagués du fichier électoral.

S’en est suivi la projection d’une vidéo qui montre le mode opératoire de détection des doublons et cas d’enrôlement des mineurs. La visite du centre national de traitement a précédé le jeu des questions et réponses. Au CNT, aucun téléphone ni caméra n’était autorité.

Il convient de signifier que la journée de demain mercredi sera consacrée aux missions d’observation électorale.

 

*CELLCOM CENI*