RDC : Mireille Masangu et Margaret Owen tablent sur le premier forum international des droits et conditions des veuves en Afrique prévu à Kinshasa

C’est ce vendredi 07 avril 2023, dans la matinée que La Ministre du Genre, Famille et Enfant Mireille Masangu Bibi Muloko a échangé avec une délégation des ONG sur les droits des veuves, conduite par Margaret Owen, sur le premier Forum Regional et International sur les droits et conditions des veuves en Afrique, qui sera à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

A en croire Margaret Owen ces assises préoccupantes vont préoccupantes vont tabler sur les conditions des veuves non seulement en RDC et ses 9 voisins mais aussi de tous les pays d’Afrique.

Ce premier forum international et régional sur les droits va tenir compte des résolutions de l’Assemblée générale de l’ONU, tenue l’année passée et cherchera à mettre fin aux abus et conditions difficiles que connaissent les veuves en Afrique.

Margaret Owen, fondatrice de l’association des Veuves pour la Paix et la Démocratie, accompagnée de Jacqueline Musugani, Coordonnatrice de l’Initiative des Femmes en Situations Difficiles pour le Développement Durable et Intègre ainsi que de Marie-Claire FARAY, Chercheure Scientifique, entrepreneure et Consultante indépendante au Centre de la Femme, Paix et Sécurité de COMMON CAUSE UK-DRC ont plaidé à la patronne du Genre en RDC pour la bonne tenue de ces assises et son implication personnelle pour la réussite de ce forum.

À en croire Margaret Owen, la République Démocratique du Congo comme dans d’autres pays d’Afrique, il y a trop de veuves qui vivent dans conditions précaires.

« Il y a trop de veuves dans ce pays, la RDC, qui porte le leadership sur la Campagne Internationale sur un Traité International (ONU) pour mettre fin aux violences faites aux femmes. Il est donc très significatif pour ces veuves Congolaises que leur pays, la RDC, accueille ce premier Forum Regional sur leurs droits et la condition des veuves en Afrique veuves; ici à Kinshasa. Ce Forum ne sera pas seulement une question pour les 9 pays qui sont voisins de la RDC, mais également pour les autres pays en Afrique, en Asie et ailleurs, car ce sont de nombreuses veuves subissent les mêmes situations dans tous les pays. C’est pour cette raison qu’il est imperatif de mettre en application la résolution de l’Assemblée Générale de l’ONU du 15 mars 2022, sur la condition des veuves », a déclaré Margaret Owen à l’issue de la rencontre.

 

La fondatrice de l’association Veuves pour la Paix et la Démocratie se dit flattée et heureuse de l’implication et accompagnent du Mnistre sur cette question des veuves et elle va rentrer à Londres (Royaume Uni ) avec espoir et assurance pour la tenue de cet important Forum sur les veuves qui portera des fruits.

 

Margaret Owen est une nonengenaire veuve; juriste Britannique et son Association œuvre pour la défense et la promotion des droits des veuves à travers le monde.

 

Lens MUZAMA