Journée Mondiale de la Santé : Dr Roger Kamba insiste sur la matérialisation de la Couverture Santé Universelle

Le monde entier célèbre, ce 07 avril 2023 la Journée Mondiale de la Santé.

Pour cette année 2023, le thème international choisi pour cette célébration, c’est « la Santé pour Tous » et c’est sous le thème : »75 ans d’amélioration de la santé publique » que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) célébrera son 75ième anniversaire d’existence.

 

En marge de la célébration de la Journée Mondiale de la Santé, le Ministre congolais de la Santé publique, Hygiène et Prévention a adressé un message à la nation congolaise, ce vendredi, 07 avril 2023.

A travers ce message, Dr Samuel-Roger Kamba a notamment mis l’accent sur la mise en œuvre, par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, de la Couverture Santé Universelle (CSU), une vision chère au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 

« La RDC qui a souscrit au cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) dont la Couverture Santé Universelle (CSU) est la cible 3.8 de l’ODD3 qui consiste à ‘Permettre à tous les humains de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien-être pour tous et par tous et à tout âge’

 

Sur le plan national, la CSU est une stratégie et un objectif de la politique publique de la santé à visée multisectorielle, qui est une vision politique chère au Chef de l’Etat, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention s’attèle, aujourd’hui, à sa matérialisation.

 

A cet effet, point n’est besoin de rappeler que le Gouvernement de la République, dirigé par son Excellence, Sama Lukonde Kyenge Jean-Michel, Premier Ministre et Chef du Gouvernement, a inscrit sa mise en œuvre parmi les axes prioritaires du Programme d’Action du Gouvernement pour la période 2021-2023.

 

C’est dans cette perspective que le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention se déploie avec l’ensemble de toutes les parties prenantes pour rendre disponible les services et soins de santé de qualité à tous les niveaux de la pyramide sanitaire », a-t-il indiqué.

 

Par ailleurs, le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Samuel-Roger Kamba, a épinglé les différents problèmes qui sont à la base de l’affaiblissement du système de santé de la République Démocratique du Congo.

 

« En RDC, l’indice de couverture en service essentiel est encore en dessous de la moyenne africaine. Le système national de santé est peu résilient face aux chocs socio-économiques et aux nombreuses épidémies que rencontre le pays.

 

Parmi les principaux problèmes qui affaiblissent notre système de santé, il y a ceux liés :

 

Premièrement : aux infrastructures et équipements sanitaires, qui ne sont plus dans un état répondant aux normes fixées par l’OMS.

 

Deuxièmement : aux ressources humaines à cause du déséquilibre dans l’organisation des filières et de la qualité de formation, dans la répartition équitable entre les milieux ruraux et urbains ainsi qu’entre les structures sanitaires.

 

Troisièmement : aux médicaments, vaccins et intrants spécifiques. Le médicament, produit fondamental pour des soins de santé de qualité, connait toujours des problèmes d’approvisionnement, d’accessibilité financière et de disponibilité des services de qualité et d’utilisation rationnelle, affaiblissant ainsi le fonctionnement du système de santé.

 

Quatrièmement : au financement de la santé. Pour accélérer la marche de la RDC vers la Couverture Santé Universelle, les efforts que le Gouvernement entreprend actuellement, sont focalisés sur la mise en œuvre de la feuille de route nationale et provinciale », a-t-il relevé.

 

Enfin, tout en réitérant les remerciements du Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention à la communauté internationale et à ses partenaires au développement pour leurs soutiens,

Dr Samuel-Roger Kamba souligne que la célébration de la Journée Mondiale de la Santé, ce jeudi 07 avril 2023, doit être « un tremplin pour un grand saut vers l’avant en matière de Couverture Santé Universelle », a conclu le numéro du ministère congolais de la Santé publique, Hygiène et Prévention.

 

Jean-Romance MOKOLO