RDC : « La Chine annonce la construction d’un laboratoire moderne pour lutter contre la criminalité » (Deng Li, Vice-ministre chinois des affaires étrangères)

Au cours d’un échange, le vice-ministre de la République populaire de Chine en charge des affaires étrangères vient d’annoncer un bon nombre des projets à réaliser dans le cadre de la coopération sino-congolaise. Deng Li qui est en mission à Kinshasa a affirmé la ferme volonté de son pays, d’ériger un laboratoire moderne pour lutter contre la criminalité, la formation des policiers en chine et la dotation du matériel pour le département anti-émeute au sein de la police nationale congolaise. Il a dit ce jeudi 16 mars 2024, au vice-ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Jean Claude MOLIPE MANDONGO.. C’était dans la salle de réunion au ministère de l’intérieur situé sur le site Ntembe na Ntembe à Kinshasa.

 

Le vice-ministre chinois pense qu’il est temps de consolider les relations diplomatiques entre la République Démocratique du Congo et son pays, surtout dans le secteur de la sécurité et criminologie, dans le seul but de lutter contre la criminalité.

 

Le vice-ministre congolais en charge de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Jean Claude MOLIPE MANDONGO n’a pas hésité de saluer la diplomatie offensive imprimée par le commandant suprême de l’armée et de la police, le Chef de l’État, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui tient à la restauration de la paix malgré les poches de résistance dans la partie Est du pays, dans l’espace grand Bandundu avec les conflits Teke-Yaka, et dans d’autres régions du pays

 

Il a fait savoir que la coopération sino-congolaise en matière de sécurité est au beau fixe. Voilà qui justifie ses échanges combien importants, entre les deux parties représentées du côté congolais par le vice-ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Jean Claude MOLIPE MANDONGO accompagné par des officiers experts du secteur de la criminalité et du côté chinois, par le vice ministre des affaires étrangères conduit par l’Ambassadeur de la Chine en RDC et quelques experts venus dans dans sa délégation. Jean Claude MOLIPE MANDONGO est satisfait des résultats obtenus depuis que ce partenariat est en chantier. « La Chine vient de former 15 officiers congolais et un deuxième groupe quitte bientôt Kinshasa pour un renforcement des capacités.

 

Il seront formés à l’universitaire militaire de l’ingénierie et de l’information a révélé le vice-ministre congolais.

 

Le vice ministre Chinois a fait savoir qu’il est important de garder à l’esprit l’unité entre les deux pays, pour mieux consolider ce partenariat combien fructueux.

 

Muyumba TK