RDC/Hommage à Patrice Emery Lumumba : Suzy Badjoko invite les Congolais à pérenniser l’idéologie de ce père de l’indépendance

La date du 17 janvier est décrétée chômée, en RDC, puisque les Congolais commémorent l’assassinat du tout premier, premier ministre du pays, Patrice Emery Lumumba. La tradition a été respectée ce mardi 17 janvier 2023, le peuple a célébré le 62e anniversaire de la mort de Patrice-Emery Lumumba, assassiné par la Belgique le 17 janvier 1961.

 

En marge de cette célébration, l’ANADEC par le biais de sa présidente, Suzy Badjoko invite les congolais à suivre l’exemple de la lutte de LUMUMBA et surtout à pérenniser son idéologie basée sur le patriotisme et le nationalisme. Il faut dire que l’Alliance de nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo à participé aux célébrations organisées en faveur des deux héros nationaux congolais, à savoir Laurent Désiré Kabila, assassiné le 16 janvier 2021 et Patrice Emery Lumumba.

La présidente Suzy Badjoko entourés des ces cadres ont affectueusement participé à la messe d’action de grâce, dite en faveur de Mzee Laurent Désiré Kabila, à la paroisse protestante du Centenaire du Congo. L’ANADEC a une considération particulière du combat mené par Laurent Désiré Kabila, appelé affectueusement par les congolais,  » le soldat du peuple », avec son traditionnel appel  » Ne jamais trahir le Congo », c’est aussi un appel lancé par un cadre de l’ANADEC, qui demande aux Congolais de se prendre en charge,  » prenons- nous en charge », a – il, martelé.

L’ANADEC a également participé à messe dite en faveur de Patrice Emery Lumumba, à la cathédrale catholique de la Gombe. Ce parti a salué le rapatriement de la relique du tout premier premier ministre congolais, au pays de ses ancêtres. Selon les militantes et militants de L’ANADEC la pensée nationaliste et son idéologie, incarnés dans sa lutte devront être enseignés dans les générations futures. Lumumba avait une vision claire tournée vers l’indépendance du Congo et l’Afrique, la coopération entre le peuple et la RDC d’une manière générale. Cette célébration est un moment historique pour les congolais, a confirmé un cadre de l’ANADEC,

 » C’est une moment historique qu’il faille valoriser l’image de ce grand homme, comme le font les Sud-africains avec Nelson Mandela ou les Burkinabès avec Thomas Sankara », a -il dit. Selon lui, toute la RDC est fédérée derrière l’idéologie de Lumumba.

 

L’ANADEC a aussi déposé ses gerbes de fleurs, au mausolée de Patrice Emery Lumumba, érigé sur place Échangeur, dans la commune de Limete.

 

Michael Bakemba