CENI/RFE : Fabien Boko sensibilise la population de Ngaba et Makala sur les dispositions légales qui encadrent l’enrôlement des électeurs

Au deuxième jour de sa tournée d’appui à la supervision managériale dans les centres d’inscription des communes de Ngaba et Makala, Mr Fabien Boko, membre de la plénière a effectué ce mercredi 04 janvier des visites surprises aux centres d’inscription de l’Ep Ebenga , Collège Saint Laurent, Institut de Ngaba, tous, situés dans la commune de Ngaba, ainsi que les centres d’inscription Collège Nkuti, Ep 1 et 11 Makala , Ep 7 et 8 Dialungana, Ep Lusadisu, situés tous dans la Commune de Makala.

Lors de cette tournée, Monsieur Fabien Boko a plus privilégié l’aspect pédagogique et de sensibilisation au cours de ses échanges avec la population et les membres des centres d’inscription (MCI).

Au centre Ep Ebenga, première étape de sa tournée, il a sensibilisé la population trouvée sur place, sur quelques dispositions légales qui encadrent la révision du fichier électoral ou l’opération d’enrôlement, notamment la disposition qui donne privilège aux personnes vulnérables ( femmes enceintes, femmes qui allaitent, personnes de troisième âge et personnes vivant avec handicap) dans des centres d’inscription ainsi que la disposition légale qui détermine les pièces d’identité ou autres documents qui confirment la nationalité congolaise du requérant à l’enrôlement. A ce sujet, Fabien Boko a insisté auprès du président du centre d’inscription que seules les personnes détenant la carte d’électeur de 2018, la carte d’élève, le passeport congolais en cours de validité, l’attestation de naissance ou tout autre document officiel et légal délivré par les autorités compétentes confirmant la nationalité congolaise du requérant. Et dans le cas de la perte de son ancienne carte d’électeur, le requérant est obligé de se faire accompagner de trois témoins, qui, au préalable se sont déjà fait enrôler dans le même centre d’inscription.

Quant au fonctionnement du centre d’inscription Ep Ebenga, Mr Fabien Boko a enregistré les doléances du PCI ainsi que de la population, et a promis des solutions urgentes après avoir fait rapport à la hiérarchie.

Au collège Saint Laurent situé à presque 150 mètres de l’Ep Ebenga, Fabien Boko a rassuré la population du retour imminent de la deuxième machine qui était en inspection technique. Il a également sensibilisé la population sur le bien fondé de l’enrôlement, une des étapes cruciales du processus électoral et des règles qui l’encadre.

Au centre de l’Institut de Ngaba où le préposé polyvalent avait des difficultés à gérer la file d’attente, surtout suite à l’absence des agents de sécurité, Fabien Boko s’est improvisé en Préposé polyvalent pour réorganiser et encadrer la file. Il a également saisi de l’occasion pour sensibiliser la population sur la sécurisation des kits d’enrôlement.

Au centre Nkuti, première étape de la tournée dans la commune de Makala, où la population commençait à s’impatienter suite à la lenteur des membres du centre, Fabien Boko a d’abord joué à l’apaisement, puis organisé une séance des questions-réponses avec la population sur les règles qui entourent la révision du fichier électoral. Une séance très pédagogique qui a été saluée par la population.

Dans tous les centres, il a été noté avec satisfaction l’engouement de la population et la motivation des membres des centres d’inscription.

 

CELLECOM/CENI/La Rupture News