Processus électoral : L’enrôlement des électeurs, c’est le moment propice pour la jeunesse congolaise de prendre ses responsabilités (Eddy Mbuya Umba)

C’est bien parti pour les élections et cela dans le délai constitutionnelle, a constaté Eddy Mbuya Umba, qui estime que toutes les parties prenantes doivent se préparer. Le débat d’un quelconque consensus est inopportun a déclaré Eddy MBUYA UMBA. Pour ce cadre de l’Udps/ kibassa dans la province du haut Lomami et précisément à Kamina avec le début depuis le 24 décembre 2022 de l’opération de l’enrôlement des électeurs dans les 10 premières provinces, conformément au calendrier électoral publié par la CENI, il est impérieux que tous les acteurs prennent les choses au sérieux.

Réagissant à la déclaration du trio Matata, Mukwege et Fayulu qui exigent un monitoring de la communauté internationale à propos de l’enrôlement qui selon eux, présenterait déjà une fraude et une tricherie électorale, Eddy Mbuyu Umba tout en rappelant que la Rdc est un État souverain, appel Fayulu à éviter la distraction, au docteur Dénis Mukwege de se concentrer à la gynécologie et à Matata d’en finir d’abord avec la justice dans le dossier Bukangalonzo.

 

Tout en soutenant la candidature de Félix Tshisekedi à la présidentielle de 2023 , ce cadre du parti cher à Augustin kibassa, autorité morale, croit dur comme fer à la victoire de son candidat, Félix Tshisekedi pour un deuxième mandat face à ce trio, même à Moïse Katumbi.

 

Eddy Mbuyu Umba partant des réalisations de l’Actuel chef de l’état, Félix Antoine Tshisekedi, selon lui très positives il bénéficiera encore de la confiance du peuple congolais pour poursuivre l’oeuvre du développement. Ainsi pour conclure, Eddy Mbuya Umba tout en estimant la jeunesse congolaise à 90% de la population congolaise, c’est l’occasion d’inviter cette jeunesse à l’enrôlement massif dès maintenant pour que lors des scrutins que celle ci décide de son destin de part son vote des dirigeants.

Donc, « j’interpelle la jeunesse à un sens élevé de responsabilité et en toute objectivité, pour un changement rationnel, qui mettrai cette jeunesse à l’abri des plaintes à répétition », a -t-il conclu.

 

Joseph Kamanga