Écho del’Europe : les congolais demandeurs d’asile très inquiètés en Chypre du Sud

Les lois internationales régissant la Charte des droits de l’homme militent pour la protection des réfugiés et autres demandeurs d’asile politique à travers le monde. Mais hélas !

 

Ces mêmes lois devant protéger des personnes et communautés menacées de mort dans les pays d’origine souffrent d’application selon que l’on est Ukrainien, Russe, Rwandais, Congolais ou encore Nigerian pour ne citer que ces pays, le dernier cas en date relève de la situation d’enfer dans laquelle se trouvent confrontés nos compatriotes qui vivent dans un camp des demandeurs d’asile en Chypre du Sud.

 

Vu la discrimination dont sont sujets les congolais qui vivent dans ce camp , une bagarre rangée avait éclatée dans ledit, camp entre les ressortissants nigerians et congolais RDC. La police militaire commise à la surveillance est intervenue pour calmer la tempête mais avec, un penchant pour les nigerians. Et donc, on vient un matin et on convoqué des Congolais au bureau pour être notifié sur la suite de l’interview et c’est alors que ces derniers sont menottés et acheminés vers un autre lieu de détention pour certains, tandis que d’autres sont fichiés pour être refouler en RDC.

 

St Thomas Bosila