Kasaï Central : La Fondation Kadima dote 4 structures d’encadrement des veuves et orphelins des matériaux didactiques et autres biens des valeurs

Par Érick Djouma Chauria

La fondation kadima a doté ce jeudi 01 décembre 4 structure d’encadrement des veuves et des orphelins des matériaux didactiques d’enseignement. entre autres, balances des mesures des poids, catalogues d’orientation professionnelle, botaniques , les panneaux d’éclairages, les tôles et des pagnes pour les veuves ainsi que des cartons des cornes de bœufs pour les fêtes des fins d’années.

Élie Mulomba, chef du bureau de la Fondation kadima pour la région du Grand Kasaï, révèle que c’est don entre dans le cadre des missions principales de dudit fondation qui est c d’apporter soutien aux personnes vulnérables.

 » Nous l’avons toujours dit, la grande mission de la Fondation kadima est de partager le peu qu’elle trouve avec les personnes démunies. raison pour laquelle aujourd’hui nous avons doté quelques structure d’encadrement des veuves et orphelins des matériaux didactiques d’enseignement, les pagnes pour les veuves et des cornes bœufs pour les fêtes de la fin de l’année. c’était notre devoir d’apporter du sourire à cette catégorie des personnes ». a expliqué Mr Elie.

poursuivant son discours,le numéro one de la Fondation kadima au Kasaï Central appel les personnes des bonnes volontés d’emboîter les pas.

« La fondation kadima est une association des personnes des bonnes volontés; je demande à ceux qui veulent se joindre à nous de n’est pas hésiter car ensemble nous pouvons mieux faire . le bien être universel c’est vivre pour les autres  » a conclu l’abbé Mulomba.

Pour sa part, Sœur Thérèse Ngalula Tujibilekile, responsable de la congrégation Marie Mère de l’espérance a au nom des tous les bénéficiaires dire merci aux donateurs et promet d’en utiliser en bon père de famille.

« Nous sommes les plus heureuses aujourd’hui, nous disons grandement merci aux donateurs des ces biens, nous les garantissons que nous pourrons les utiliser en bon père de famille. Nous réitèrons notre engagement de toujours les soutenirs à notre tour avec des prières pour que Dieu ajoute encore plus. » à dit la sœur Thérèse Ngalula.

Rappelons que cette activité s’est déroulée dans l’enceinte du bureau de la Fondation Kadima.