RDC : « La campagne de solidarité nationale en faveur des victimes des atrocités du M23 sera lancée le 5 décembre prochain », Patrick Muyaya

Le Ministre de la Communication et Médias et Porte-Parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, Modeste Mutinga Mutuishayi et le Ministre des Droits Humains Fabrice Puela, ont co-animé ce jeudi 1 décembre 2022, un briefing presse sur l’évolution de la situation humanitaire dans le Nord-Kivu et la campagne de solidarité en faveur des victimes des atrocités du M23/Rwanda.

 

Prenant la parole, Patrick Muyaya a dénoncé les massacres de plus de 100 compatriotes perpétrés par les terroristes du M23 au village Kishishe dans le territoire de Rutshuru violant le cessez-le-feu obtenu au sommet de Luanda du 23 novembre 2022.

« Il y a des jeunes qui disent non, et lorsqu’ils disent non, ils sont pris pour cible », a déploré le Ministre de la Communication et Médias.

 

Patrick Muyaya a par ailleurs rassuré du soutien en faveur des populations touchées grâce à la campagne de solidarité nationale qui sera lancée le 5 décembre prochain.

 

Prenant la parole à son tour, le Ministre des Droits Humains, Fabrice Puela a dénoncé la gravité des crimes commis par les terroristes du M23 en matière des droits humains. « Ce mouvement enrôle les enfants et les utilise comme boucliers humains et dans les travaux forcés », a-t-il déploré.

 

Rappelant la nécessité d’appliquer la justice transitionnelle, Fabrice Puela a rassuré que les graves massacres commis par les bourreaux, ne resteront impunis.

« Il faut que les bourreaux répondent devant les cours et tribunaux. Parce que la justice classique a montré ses limites. Il faut que l’État répare. Après cette répartition, il faut des garanties », a-t-il ajouté.

 

Fabrice Puela a enfin promis la signature dans l’avenir d’un décret du Fond National pour la réparation des victimes.

 

Pour sa part, le Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, Modeste Mutinga a dressé le tableau sombre du drame humanitaire de la population rd-congolaise. « Notre pays vit un drame humanitaire grave. Nous avons des déplacements massifs de plus ou moins 5.600.000 personnes. 1.600.000 pour Ituri et 1.800.000 pour Nord-Kivu », a-t-il souligné.

 

Modeste Mutinga a ensuite étalé la démarche du gouvernement de la campagne de solidarité nationale pour tous les déplacés le 5 décembre 2022.

« Cette situation est d’autant plus dramatique que le Président de la République, touché, avait lancé un appel à la population pour un élan de solidarité en faveur de cette population sans espoir. C’est ce que nous sommes en train de préparer. C’est pourquoi, le 5 décembre prochain, nous allons organiser un téléthon pour soutenir notre population », annonce-t-il

 

Une action selon Modeste Mutinga, qui sera une véritable réponse de générosité mise à disposition à la caisse de la solidarité nationale.

« Notre entente est énorme vu l’immensité des massacres commis. Nous appelons à la sensibilité de la population », a-t-il conclu.

 

 

La Rupture News