Retombées de la COP27 : Patrick Muyaya et Eve Bazaïba éclairent la presse sur les dividendes à tirer par la RDC en terme des financements

Le Ministre de la Communication et Médias et Porte-Parole du gouvernement, Patrick Muyaya et le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Eve Bazaiba ont co-animé ce lundi 28 novembre 2022, un briefing presse axé notamment sur les résolutions de la 77ème réunion du Conseil des Ministres, les résultats de la participation de la RDC à la COP 27 et les échanges sur les questions d’actualité.

 

 

Prenant la parole en premier, Patrick Muyaya a dressé le tableau de quelques points primitifs évoqués lors du dernier Conseil des Ministres. Le Ministre de la Communication et Médias est revenu sur la volonté du Chef de l’État Félix Tshisekedi de faire atterrir en urgence le processus de migration de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre. De la question du respect de la mise en œuvre de la loi fixant les règles relatives au Régime de la sécurité sociale à l’accompagnement du gouvernement aux initiatives du secteur privé, Patrick Muyaya a démontré la volonté du Président de la République à voir ces projets se matérialiser.

 

Le Porte-Parole du gouvernement est également revenu sur le complément du Premier Ministre Sama Lukonde qui a salué les avancées diplomatiques déployées par le Chef de l’État en vue de la restauration de la paix et de la sécurité dans la partie est de notre pays. Il est également revenu sur le sommet de Djerba expliquant le sens de son refus de figurer sur la photo de famille en désapprobation de l’agression rwandaise.

 

Patrick Muyaya a également évoqué le rapport du Ministre de la Défense et Anciens Combattants qui a informé que le centre de Kitona a enregistré 8.000 recrues après l’appel du Chef de l’État aux jeunes à s’enrôler aux FARDC.

 

Prenant la parole à son tour, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Eve Bazaiba est revenue sur les résolutions de la conférence des parties à la convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique tenue du 06 au 20 novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Égypte.

 

Saluant le leadership climatique du Président de la République et du Premier Ministre, Eve Bazaiba a souligné les objectifs de la RDC, pays solution à la COP 27 au-delà des objectifs internationaux. « Pour nous comme pays solution, nous avions 5 objectifs : Consolider le leadership climatique et environnemental de la RDC en tant que pays solution, vendre une image positive du pays à travers le pavillon RDC ( montrer nos potentiels), participer activement à défendre la position de la RDC aux négociations, contribuer au renforcement de l’intérêt du comité climatique international et tisser des partenariats, susceptibles à appuyer la RDC dans sa vision de pays solution », a souligné Eve Bazaiba.

 

Rappelant les promesses de 230 millions de dollars destinés à renforcer l’adaptation d’ici 2030, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a informé de la signature de deux accords importants. Le premier avec le groupe de travail des États-Unis d’Amérique, lequel sera chargé de développer l’économie de la RDC de manière durable (énergie renouvelable, conservation des forêts, question des marchés, l’agroalimentaire, l’écotourisme, soutien diplomatique…) et le deuxième entre l’Indonésie, le Brésil et la RDC, trois pays ayant les mêmes potentiels sur plusieurs grands axes (Forêts tropicales, action des climats, la recherche des bénéfices au regard des forêts humides…)

 

Eve Bazaiba a ensuite rappelé l’engagement des pays participants à atténuer la température planétaire à 1.5° C d’ici 2030. Les questions de finances, de l’économie verte et des transferts de technologie notamment ont été également évoquées lors de la COP27.

 

« Nous avons obtenu la visibilité politique et environnementale nous devons maintenant récolter les dividendes en terme des financements de nos projets », a conclu Eve Bazaiba.

 

Rédaction