RDC : De grands échos après la marche nationale réussie de Nouvel Élan, d’Adolphe Muzito

Les félicitations et les appréciations viennent de partout, encourageant les autorités du nouvel Élan dont Adolphe MUZITO, après la marche pacifique du 17 novembre, totalement réussie sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

 

Le mot d’ordre et les consignes de la marche ont été observés à la loupe dans toutes les 26 provinces que compte la RDC. La mobilisation a été totale, partout les cadres et militants de ce parti ont rassemblé de multitudes de personnes, avec comme objectif, dénoncer l’agression Rwandaise sous couvert de M23, mobiliser la population, pour soutenir les FARDC, dénoncer l’hypocrisie de l’Ouganda et solliciter l’expulsion de son ambassadeur sur le sol congolais. Mais aussi et surtout demander aux autorités en place d’appliquer les 10 commandements d’Adolphe MUZITO, sur la situation sécuritaire au pays.

 

A Kinshasa, la capitale, le parti du premier ministre honoraire à marcher de l’avenue Kwanza, dans la commune de Ngaba, jusqu’au palais du peuple, siège des institutions, en passant par plusieurs communes sans incident, ni casse, dans une ambiance patriotiques, les militants et cadres, drapeaux de ce parti en mains, scandant des chants patriotiques pour exprimer la détermination de la population de protéger l’intégrité de la RDC face au plan de balkanisation de la communauté internationale.

 

Il faut dire que le mot d’ordre d’Adolphe MUZITO a été scrupuleusement respecté et la réussite à été totale. Plusieurs observateurs ont apprécié l’encadrement et la discipline des manifestants du point de départ jusqu’au point de chute.

 

A la veille des élections, s’il faut faire un sondage objectif sur les partis politiques les plus populaires en RDC, certes le Nouvel Élan d’Adolphe MUZITO occupe une place de choix sur la liste, puisque le résultat de la marche le confirme.

 

Lens Muzama