Kinshasa : Ngobila autorise la marche pacifique du Nouvel Élan ce jeudi 17 novembre

Pour soutenir les forces armées de la République démocratique du Congo ce Jeudi, 17 novembre 2022 à Kinshasa cette procession partira de l’avenue Kianza dans la commune de Ngaba et aura pour point de chute le Palais du peuple et non l’ambassade de l’Ouganda, à Gombe, comme initialement prévu.

 

La formation politique chère au Premier ministre honoraire, Adolphe Muzito, descend dans la rue, ce jeudi 17 novembre, et ce, sur toute l’étendue du territoire national, pour notamment soutenir les FARDC au front et protester contre l’agression rwando-ougandaise. Et également manifester en même temps sa solidarité avec les compatriotes de l’Est de la RDC.

 

Les syndicats, les associations des femmes, les jeunes et les partis politiques sont invités à prendre massivement part, à l’initiative de Nouvel Elan, à cette marche pacifique qui vise également l’expulsion de l’ambassadeur ougandais en poste en République démocratique du Congo (RDC).

 

 

A Kinshasa, la marche partira, à 8h30, de l’avenue Kianza dans la commune de Ngaba et aura pour point de chute le Palais du Peuple, et non l’ambassade de l’Ouganda dans la commune de la Gombe, comme initialement prévu. Car tout en prenant acte de la requête de Nouvel Elan, l’Hôtel de ville de Kinshasa rappelle son arrêté du 30 septembre 2021 portant interdiction des manifestations publiques dans certaines zones dans la ville.

 

 

Une marche à caractère national

 

Cette manifestation aura lieu dans toutes les 26 provinces de la RDC. Les manifestants vont, à l’occasion, exprimé également leur soutien aux dix recommandations formulées par le leader de Nouvel Elan, Adolphe Muzito, pour gagner cette guerre imposée injustement aux Congolais, préoccupés par la reconstruction de leur pays.

 

Article tiré de Forum des As, le titre est de larupturenews.cd